Watch Dogs : Ubisoft rate un coup de pub

En pleine campagne de lancement de son nouveau jeu Watch Dogs, Ubisoft tente de faire parler de son produit. Un coup de pub raté provoque l’évacuation des bureaux d’un média australien.

C’est en voulant ouvrir le coffre qu’il a reçu qu’un journaliste a déclenché une alarme. Sa sonnerie a provoqué l’intervention de la police et l’évacuation des locaux… mais revenons au commencement.

Ubisoft est en pleine campagne promotionnelle pour son nouveau jeu Watch Dogs, une intrigue qui place le joueur dans la peau d’Aiden Pearce, un hacker qui recherche les personnes à l’origine de la mort de sa nièce.

Pour que la société australienne de médias numériques Ninemsn parle de Watch Dog, Ubisoft a fait envoyer au bureau d’un journaliste une copie du jeu enfermée dans un coffre-fort, accompagné d’une note demandant à ce qu’il consulte sa boite vocale. Petit hic, ce journaliste ne possède pas de boîte vocale !

Dès lors, lorsque ce journaliste a voulu ouvrir le coffre qu’il a reçu, cela a déclenché une alarme. Sa sonnerie a provoqué l’intervention de la police et l’évacuation des locaux. Après avoir forcé le coffre, les forces de l’ordre ont découvert le jeu Watch Dogs à et des gadgets promotionnels.

Face à ce gros raté, Ubisoft présente « des excuses sans réserve » en précisant que « la livraison ne s’est pas déroulée comme prévu ». L’éditeur ajoute encore que des mesures seront prises pour que ce genre de mésaventure ne se reproduise pas.

Du côté de Ninemsn, le rédacteur commente simplement cet incident comme quoi « Ubisoft ou son agence de relations publiques se sont laissés dépasser par leur créativité ».

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité