Sous l’eau, l’iPhone 7 résiste mieux que le Galaxy S7

En étant certifié IP68, le Galaxy S7 est sensé mieux résister que l’iPhone 7 sous l’eau. Avec sa certification IP67, le smartphone d’Apple résiste pourtant mieux.

En théorie, l’iPhone 7 est étanche au même titre que le Galaxy S7, son principal concurrent. En pratique, avec sa certification IP67, il est moins étanche que son rival (IP68) sous l’eau. La question qui se pose est bien évidemment de savoir si cette différence existe réellement. Quoi de mieux qu’un test comparatif pour en avoir le cœur net ?

C’est un Youtubeur qui a décidé de procéder à ce test, de mouiller parallèlement un iPhone 7 et un Galaxy S7 pour savoir lequel des deux smartphones est le plus résistant sous l’eau. YouTube oblige, le test a bien évidemment été filmé.

C’est donc en mode plongée qu’un iPhone 7 et un Galaxy S7 ont été comparés. Le premier constat est que même si Apple préconise de ne pas utiliser son smartphone à une profondeur excédant 1 mètre, le terminal fonctionne toujours parfaitement jusqu’à une profondeur de 30 pieds (9 mètres). On remarque surtout que son rival commence à « déconner » avec un reboot. C’est à partir de 35 pieds que les choses sérieuses commencent, que cela se gâte…

Le Galaxy S7 ne résiste pas à la pression alors que l’iPhone 7 résiste

Alors que la pression augmente plus on descend sous l’eau, l’iPhone 7 est déjà plus résistant que le Galaxy S7 à 30 pieds de profondeur. C’est aussi le cas à 35 pieds. Mais cette fois, des dégâts commencent à apparaitre…

À 35 pieds, le Galaxy S7 semble être définitivement mort en ne voulant plus se rallumer. Par contre, l’iPhone 7 est toujours parfaitement fonctionnel. Il présente tout de même quelques dégâts au bas de son écran.

Ce test démontre donc que l’étanchéité de l’iPhone 7 est meilleure que celle du Galaxy S7. Cela ne signifie pas pour autant qu’il faille faire comme dans ce test. Il est d’ailleurs bon de préciser que le smartphone peut perdre de son étanchéité avec le temps, ce qui signifie que l’utiliser pour photographier les fonds marins n’est pas forcément une bonne idée.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentL’automne commence ce 22 septembre… et c’est normal !
Article suivantFaut-il avoir peur de la chute du laboratoire spatial chinois Tiangong-1 ?
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here