Avec Wave Analytics, Salesforce compte analyser toutes les données

Salesforce a profité de son salon annuel DreamForce pour dévoiler Wave Analytics, un nouvel outil qui permet de traiter l’ensemble des informations que détient un professionnel, en mode cloud.

En présentant son nouvel outil Wave Analytics, Salesforce fait des vagues dans la Business Intelligence (BI). Pour cause, capable de travailler en mode cloud, Wave Analytics peut récupérer des données en provenance de différentes sources (ERP, CRM, base de données, etc.) mais aussi à partir d’applications tierces pour autant qu’elles soient disponibles dans l’AppExchange, le marché d’application du groupe.

Se présentant comme une plateforme permettant de restituer et visualiser l’ensemble de ces informations, Wave Analytics permet le croisement de l’ensemble de ces sources d’informations en établissant au préalable un système de tri ou de corrélations. Par ses fonctionnalités, cet outil s’adresse plus particulièrement aux équipes marketing et ventes, mais pas seulement vu que des éléments relatifs aux ressources humaines, à la chaîne de distribution ou encore à l’ensemble du processus de fabrication peuvent être intégrés.

À l’ère où la mobilité est de rigueur, Wave Analytics peut autant être utilisé à partir d’un PC que d’une tablette ou d’un smartphone. Une version iOS est d’ailleurs déjà disponible.

Comme à son habitude, Salesforce propose un système d’API aux développeurs pour qu’ils puissent intégrer la fonction au sein de sa propre application.

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentAvec S-money, la BPCE adopte Twitter comme moyen de paiement
Article suivantDropbox : chantage autour de 7 millions de mots de passe
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here