WebCL : ratification de la version 1.0

Après WebGL, est-ce que WebCL va bouleverser les navigateurs de demain ? C’est peut-être bien ce qu’il risque d’arriver avec la ratification des spécifications de WebCL 1.0.

Alors que Khronos avait publié en 2011 les spécifications de WebGL 1.0, ce qui a permis de grandement améliorer l’affichage de contenu 3D directement dans les navigateurs, c’est désormais les spécifications de WebCL 1.0 qui sont finalisées.

C’est à l’occasion de la Game Developer Conference que Khronos a officiellement annoncé la finalisation des spécifications de WebCL 1.0, une bibliothèque JavaScript capable d’être rattachée à OpenCL, mais surtout une librairie particulièrement optimisée pour les systèmes dotés de GPU et de CPU multicœurs.

De fait, grâce aux API WebCL, les ordinateurs équipés de processeurs octo-core pourront encore mieux rendre du contenu 3D, un avantage non négligeable pour les jeux, mais aussi pour les applications graphiques.

Si Nokia a déjà publié une extension de WebCL pour Firefox, tout comme Google a conçu un Native Client ou encore Mozilla a mis à jour ASM.js, la question est de savoir quand est-ce que WebCL sera directement implanté dans les navigateurs ?

Le groupe Khronos annonce les spécifications de WebCL 1.0
Le groupe Khronos annonce les spécifications de WebCL 1.0

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiOS 7.1 : petits soucis avec le partage de connexion
Article suivantSamsung : vers une montre Gear autonome ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here