WEC : Plein gaz aux 6 Heures de Spa-Francorchamps, Toyota veut confirmer

A l’occasion de la première manche du Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC) disputée sur le circuit de Silverstone le mois dernier, Toyota a réalisé une excellente entrée en matière en classant deux voitures à l’arrivée et en plaçant une sur le podium. Pour la seconde manche qui se disputera ce weekend à Spa-Francorchamps, le constructeur espère faire encore mieux.

C’est ainsi que, avant d’aborder les 6 Heures de Spa-Francorchamps, l’équipe de Toyota Gazoo s’est retrouvée pour deux jours d’essais sur le circuit espagnol Motorland Aragon au lendemain de l’épreuve de Silverstone. Le but était d’obtenir encore davantage de la nouvelle TS050 Hybrid. Tout a été entrepris pour encore mieux comprendre ce tout nouveau prototype LMP1 animé par un V6 2,4 litres turbocompressé associé à un système hybride en classe 8 MJ basé sur une batterie.

Pourquoi l’écurie veut en apprendre plus ? Bien évidemment pour faire bonne figure à Spa, mais surtout en prévision des s 24 Heures du Mans qui se courront en juin prochain. L’idée étant bien évidemment de profiter de tous les enseignements glanés au fil des kilomètres parcourus par les bolides.

La course de Spa-Francorchamps de ce weekend sera aussi l’occasion d’oublier la mésaventure de 2015, à savoir l’accident qui avait blessé Kazuki Nakajima et l’absence de podium. L’objectif avoué est de faire aussi bien que la victoire obtenue en 2014.

Une écurie Toyota Gazoo très motivée par le WEC

La TS050 Hybrid #5 pilotée par Kazuki Nakajima, Anthony Davidson et Sébastien Buemi, ainsi que la #6 pilotée par Stéphane Sarrazin, Mike Conway et Kamui Kobayashi ont donc de grandes ambitions pour cette course. « Spa est l’un des circuits où nous jouons quasiment à domicile, puisqu’il est proche à la fois de Toyota Motorsport GmbH à Cologne et de Toyota Motor Europe à Bruxelles. Nous espérons donc beaucoup de supporters dans les tribunes et nous tenons à leur donner une bonne raison de fêter l’événement », confie Toshio Sato, le Président de l’écurie. Il ajoute que « même si le résultat de Silverstone était très satisfaisant, nous savons que nous allons devoir améliorer nos performances pour atteindre nos objectifs cette saison. L’équipe a travaillé d’arrache-pied en ce sens, notamment lors des essais en Espagne ».

L’optimisme est aussi de mise chez les pilotes, comme Anthony Davidson qui déclare : « J’ai toujours aimé la technicité de Spa, ma piste préférée ; j’ai donc hâte d’y piloter la TS050 Hybrid cette année. J’espère qu’elle se montrera encore plus performante qu’à Silverstone sur ce circuit qui convient mieux à son système hybride. Mais ce n’est qu’une fois en course que nous pourrons nous situer par rapport à la concurrence ». Stéphane Sarrazin surenchérit en déclarant : « J’adore rouler à Spa : dans une LMP1, c’est un vrai bonheur… Le calendrier ne compte plus beaucoup de ces longs circuits traditionnels ; par conséquent, c’est toujours une date que j’attends. La saison a bien commencé puisque nous sommes montés sur le podium, mais nous voulons être plus compétitifs. Depuis Silverstone, toute l’équipe a travaillé dur pour améliorer la TS050 Hybrid ; il sera intéressant de voir comment elle se comporte. J’espère que Spa lui conviendra mieux et que nous pourrons nous battre plus près encore de la tête. »

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentWindows 95 ou Mac OS sur Apple Watch : c’est possible !
Article suivantLe plein d’annonces de Nintendo… comme la mort programmée de la Wii U

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here