WhatsApp corrige une importante faille dans la version web

Une faille dans la version web de WhatsApp permettait à des personnes malveillantes de prendre le contrôle de votre ordinateur. Elle a été corrigée.

Initialement, le service de messagerie WhatsApp n’était disponible que par le biais d’une application mobile. Afin de satisfaire un maximum d’utilisateurs, une version web est disponible depuis plusieurs mois.

Justement, c’est cette version web de WhatsApp qui était concernée par une importante faille de sécurité qui permettait à des personnes malveillantes de prendre le contrôle de votre ordinateur. Pour exploiter cette vulnérabilité, il suffisait de recevoir une fiche de contact au format vCard infectée pour que cette personne puisse explorer le contenu de votre ordinateur.

C’est ce mardi 8 septembre que l’entreprise de sécurité Checkpoint a annoncé sur son site internet la découverte de cette faille.

Si Checkpoint a communiqué sur cette faille, c’est aussi parce que WhatsApp l’a déjà corrigée. La vulnérabilité en question a été signalée le 21 août et corrigée le 27 août dernier. L’entreprise de sécurité salue d’ailleurs la réactivité de WhatsApp.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentWhatsApp : le milliard d’utilisateurs en point de mire
Article suivant15 000 dollars pour la plateforme vidéo 3D à 360° GoPro Odyssey

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here