WhatsApp : gros soucis de sécurité

L’application WhatsApp, disponible sur de nombreux smartphones, serait victime d’une grosse faille de sécurité, elle ne protège pas les messages qu’elle envoie.

Disponible sur la plupart des smartphones, l’application WhatsApp permet d’envoyer gratuitement des messages aux autres personnes qui ont également installé l’application. Cette propriété explique sa grande popularité, auprès des ados notamment, qui l’utilise pour chatter.

Mais voilà, le site allemand ComputerBild tire la sonnette d’alarme en soulignant que l’interception des SMS est un véritable jeu d’enfant. D’ailleurs, une application Android téléchargeable sur le net permet d’intercepter les messages des smartphones connectés à un même réseau Wi-Fi. Le danger de se faire espionner est donc particulièrement élevé dans les lieux publics qui proposent un réseau gratuit à leurs clients.

La confidentialité de WhatsApp avait déjà été la proie d’une première alerte ce printemps , ce qui avait poussé les concepteurs de l’application à publier une mise à jour obligatoire. Mais, visiblement, les modifications apportées ne sont pas insuffisantes, puisque les messages ne sont toujours pas cryptés.

À noter que d’autres produits équivalents existent, comme MySMS Remote (Android), ChatOn (iOS et Android) ou iMessage sur iOS5.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApple : le procès contre Samsung riche d’enseignements
Article suivantiPhone 5 : Samsung va lui faire de l’ombre avec son Galaxy Note

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here