WhatsApp part à la conquête de Mac OS et Windows

Si le service de messagerie WhatsApp compte aujourd’hui plus d’un milliard d’utilisateurs dans le monde, c’est grâce à son appli qui a su conquérir les mobiles, que cela soit les appareils fonctionnant avec Android ou ceux sous iOS. Son intention est désormais de partir à la conquête des desktops. Mais attention, la véritable vocation de WhatsApp reste la mobilité, ce qui signifie qu’il faudra toujours avoir son smartphone sous la main.

En fait, la nouvelle application WhatsApp fonctionne avec Mac OS et Windows, d’une manière similaire à WhatsApp Web. Sur son blog, le service de messagerie indique d’ailleurs clairement que « Tout comme WhatsApp Web, notre application de bureau est simplement une extension de votre téléphone : l’application affiche les discussions et messages de votre appareil mobile ».

De fait, elle sert avant tout à être tenu informé des notifications. Toutes les fonctionnalités disponibles sur son terminal mobile ne sont en effet pas disponibles. Ainsi, WhatsApp dit aussi : « À présent, vous avez un nouveau moyen pour rester en contact où que vous soyez et à n’importe quel moment ; que ce soit sur votre téléphone ou ordinateur au travail ou à la maison […] l’application affiche les discussions et messages de votre appareil mobile ».

Une fois téléchargée et installée, l’application se synchronise avec le compte WhatsApp de votre appareil mobile. Au lancement de l’application, un code QR est affiché, une identification qu’il suffit de scanner avec son smartphone (menu WhatsApp Web dans Paramètres). Sans téléphone à portée de main, il est donc impossible d’utiliser l’application.

Disponible sur le site https://www.whatsapp.com/download, la nouvelle application WhatsApp pour desktop est disponible pour Windows 8+ et Mac OS 10.9+. Elle fonctionne naturellement sur le bureau de l’ordinateur en proposant un système natif de notifications et de meilleurs raccourcis clavier.

Si l’intention de WhatsApp est véritablement de conquérir les desktops, l’obligation de posséder un smartphone est pour le moment une grosse entrave. Peut-être que cela changera un jour prochain…

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentQui va réparer la vitre fêlée de l’ISS ?
Article suivantDe nouvelles fonctionnalités pour les Smart Cover des iPad ?
Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j'ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l'information et l'actualité. De fil en aiguille, j'ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l'amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m'intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l'univers, ce qui s'est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l'impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l'impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here