WhatsApp change sa politique pour transmettre vos données à Facebook

La publicité ciblée se profile à l’horizon pour les utilisateurs de WhatsApp. Maintenant que le service a mis à jour ses conditions et sa politique, il va pouvoir partager vos données avec Facebook.

Depuis que WhatsApp a été racheté par Facebook, le service de messagerie instantanée ne rapporte pas un centime au réseau social. Alors que l’argent est le nerf de la guerre, l’intention de la maison-mère est bien évidemment de rentabiliser son investissement, voire de faire du bénéfice.

Alors que Jan Koum, CEO et co-fondateur de WhatsApp, écrivait « Nous n’avons pas, nous ne le faisons pas, et nous ne vendrons jamais vos informations personnelles à quiconque » en 2009, les temps changent malgré le fait qu’il a aussi déclaré que rien n’allait changer pour les utilisateurs. Le service vient en effet de mettre les conditions d’utilisation et sa politique de confidentialité. Les nouveaux textes ouvrent la porte à de grands changements.

Concrètement, WhatsApp explique que « cela fait partie de nos projets de tester des méthodes de communication entre les gens et les entreprises dans les mois à venir ». Que faut-il comprendre à cela ? Simplement que son intention est de proposer de la publicité ciblée en mettant en contact une entreprise et un utilisateur.

La question du cryptage

Si l’arrivée de la publicité ciblée dans WhatsApp peut paraitre logique en tant que source de revenus pour le service, cette arrivée pose une sérieuse interrogation. En effet, le service de messagerie est désormais crypté de bout en bout selon ses dires. Dès lors, comment l’entreprise peut-elle analyser le profil de ses utilisateurs avec précision sans venir lire dans les messages échangés ?

Tout aussi dérangeants, le changement des conditions d’utilisation et la politique de confidentialité vont permettre à WhatsApp de partager des données des utilisateurs avec Facebook. Typiquement, le numéro de téléphone des utilisateurs va pouvoir être proposé au réseau social.

Dès lors, lorsque Jan Koum insiste sur le fait que « nous ne vendons, ne partageons ou ne donnons toujours pas votre numéro de téléphone à des publicitaires », cela a de quoi faire sourire lorsqu’on sait que Facebook possède justement sa propre régie publicitaire.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentRégime sec pour Canal+
Article suivantApple : un brevet pour piéger les voleurs d’iPhone
Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m'a déprimé. Lorsqu'un ami m'a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m'a fait tilt ! Découvrir les technologies d'aujourd'hui que tout le monde pourra utiliser demain… m'a donné une nouvelle inspiration. Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m'a filament proposé d'écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m'intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here