WikiLeaks se diversifie dans les vêtements et les accessoires

Dans le but de protéger son logo et son nom, WikiLeaks pourrait se diversifier en ouvrant des magasins, mais aussi en proposant sa propre ligne de vêtements et d’accessoires.

Julian Assange pourrait bien lancer une marque WikiLeaks
Julian Assange pourrait bien lancer une marque WikiLeaks

La vocation du site WikiLeaks est de servir de plateforme lanceur d’alerte. Cette vocation première pourrait prochainement s’enrichir de nouvelles activités sans aucun rapport avec ce rôle principal.

Selon une information publiée par le Times of India, l’organisation Wikileaks serait en passe de lancer une ligne de vêtements et d’accessoires, mais aussi d’ouvrir des magasins pour les commercialiser en Inde. Cette diversification pourrait en plus s’accompagner de la création d’une plateforme d’e-commerce à l’échelle internationale pour pouvoir commercialiser ses produits, notamment en France, Allemagne, Autriche, Suisse, Espagne et Portugal.

En découvrant cette information, la question qui se pose immédiatement est de savoir pourquoi. Selon Kristinn Hrafnsson, porte-parole de l’organisation, cette manœuvre vise plusieurs buts : « Il s’agit d’un moyen de générer des revenus pour notre organisation et permettre à nos supporters de faire des dons indirects, mais aussi un moyen pour stopper l’abus qui est fait du logo WikiLeaks, une pratique qui augmente ».

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiPad Mini 3 et iPad Air 2 : Apple dévoile ses nouvelles tablettes avant l’heure
Article suivantLiberté d’internet : les Français favorables à plus de contrôles

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here