Wiko : un smartphone phosphorescent pour le retrouver même dans le noir

Pas facile de retrouver son smartphone dans le noir. Pour pallier à ce problème, Wiko annonce le Fever 4G, un terminal qui a des contours phosphorescents.

Si vous n’arrivez pas retrouver votre smartphone dans le noir, Wiko a une solution pour vous. Son nouveau Fever 4G est en effet équipé de contours phosphorescents. À quoi ça sert ? Simplement, lorsque l’environnement s’obscurcit, il devient visible en tout cas ses contours.

Pas de nouvelle technologie pour cette phosphorescence, il s’agit de la méthode habituelle du matériau absorbant la lumière et la restituant dans l’obscurité.

Toutes versions du smartphone phosphorescent Fever 4G

Pour ceux que cela intéresse, Wiko décline le Fever 4G en trois versions : noir/gris, noir/doré et blanc/doré. Selon le modèle, l’effet lumineux sera différent précise le fabricant.

Les trois modèles seront proposés au prix de 199,99 euros.

Question technique, le Fever 4G a droit à un écran IPS de 5,2 pouces Full HD, un processeur Cortex A-53 octo-core à 1,3 GHz, une batterie de 2 900 mAh, 16 Go d’espace de stockage extensible à 64 Go par microSD, un capteur photo de 13 mégapixels et une caméra frontale de 5 mégapixels, le tout étant animé par Android 5.1.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFacebook va faire évoluer Safety Check après les attentats de Paris
Article suivantUn bug de l’appli Gmail permet de faire passer pour n’importe qui

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here