William Lowe : les ordinateurs personnels du père de l’IBM PC sont en deuil

Que seraient les ordinateurs personnels sans William Lowe, le père de l’IBM PC ? C’est le samedi 19 octobre dernier que l’homme à l’origine du premier ordinateur personnel est décédé à l’âge de 72 ans.

Qui connait William C. Lowe ? Certainement peu de monde. Et qui se serait douté en 1962, lorsqu’il rejoint IBM, qu’il révolutionnera le monde de l’informatique personnelle ?

À l’époque, un ordinateur pouvait coûter 9 millions de dollars, occupait près de 1 000 m² dans une salle climatisée et nécessitait 60 personnes pour le gérer. En 1980, William Lowe a l’idée de développer l’IBM Personal Computer.

Après une année de développement, c’est le 12 août 1981 que sera officiellement commercialisé l’IBM PC 5150, une machine équipée d’un processeur Intel 8088 cadencé à 4,77 MHz, de 16 Ko de RAM, et qui fonctionnait sous MS-DOS 1.0, tout cela pour seulement 1 565 dollars. C’est ainsi que 250 000 exemplaires de ce premier PC ont été produits, ce qui a véritablement lancé l’informatique personnelle grand public.

Âgé de 72 ans, c’est le samedi 19 octobre 2013 que William C. Lowe est décédé d’une crise cardiaque, laissant en deuil les ordinateurs personnels.

IBM PC 5150 mis au point par William C. Lowe et son équipe le 12 août 1981
IBM PC 5150 mis au point par William C. Lowe et son équipe le 12 août 1981

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSteve Jobs : son célèbre garage classé monument historique
Article suivantJailbreak – iOS 7 : une avancée très rapide… avec déjà une solution pour iOS 7.0.2 !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here