Winamp : de AOL à Radionomy ?

Alors que la fermeture des services de Winamp était annoncée pour le 20 décembre 2013, ces derniers sont toujours accessibles. Le repreneur pourrait être Radionomy.

En novembre dernier, AOL avait annoncé sa décision de stopper au 20 décembre son gestionnaire de musique Winamp et son offre de radios en streaming ShoutCast. Alors que cette échéance est désormais passée, Winamp et ses services sont aujourd’hui toujours accessibles.

Alors que Microsoft avait été annoncée comme potentiel repreneur, il semble bien qu’un repreneur se soit manifesté, mais pas celui qui était annoncé. Selon Bryon Stout, le site Winamp.com a été reconfiguré pour ne plus pointer sur les serveurs d’AOL.com mais désormais vers ceux de Radionomy.com.

Même si le nom de domaine Shoutcast.com est toujours associé aux serveurs d’AOL, Radionomy.com pourrait être le repreneur, une société fondée en Belgique et qui propose plus de 6 000 radios Internet.

Si officiellement rien n’est encore annoncé, TechCrunch cite une source qui précise bien que Radionomy aurait récupéré Winamp et ShoutCast pour enrichir son offre de musique en streaming.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentTwitter : l’Armée électronique syrienne pirate le compte de Skype
Article suivantTéléchargement : « Le Hobbit : Un voyage inattendu » a été le plus piraté en 2013

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here