Technologie

Windows 10 Anniversary Update va imposer Cortana

Mauvaise nouvelle si vous n’aimez pas Cortana et que vous avez désactivé l’assistant dans Windows 10. Windows 10 Anniversary Update va l’imposer et rendre impossible sa désactivation.

En concevant Windows 10, Microsoft a fait en sorte que l’assistant virtuel Cortana soit une pièce maitresse de son dernier système d’exploitation. Donner la possibilité de lancer des recherches à la voix, de créer des rappels ou d’accéder à des informations sont autant de possibilités qui peuvent être pratiques pour de nombreuses personnes.

Cela ne signifie pas pour autant que tous les utilisateurs apprécient l’assistant. Par ailleurs, certains trouvent qu’il est un peu trop curieux. À l’intention de ces personnes, Microsoft offre la possibilité de désactiver Cortana. Cet état de fait va changer d’ici quelques jours, avec l’arrivée de Windows 10 Anniversary Update.

Impossible de désactiver Cortana

Une fois que Windows 10 Anniversary Update sera installé, il ne sera en effet plus possible de désactiver Cortana. Pourquoi est-ce que Microsoft a décidé d’interdire la désactivation de l’assistant ? Simplement parce qu’il va devenir l’outil de recherche du système.

En fait, l’utilisateur pourra toujours désactiver Cortana… mais seulement l’affichage du bouton. Désormais, l’assistant restera toujours actif, à faire des recherches pour vous… à surveiller votre activité.

Une telle modification pourrait inciter certains utilisateurs à revenir en arrière, à retourner à Windows 7 ou Windows 8.1. En fait, il ne sert à rien de paniquer pour le moment. Certaines personnes se sont déjà penchées sur le problème dans le but de trouver des solutions de contournement.

Un front d’opposition contre Cortana

En attendant qu’un outil capable désactiver complètement Cortana soit publié, les opposants à l’ingérence de l’assistant conseillent de ne pas installer la mise à jour Windows 10 Anniversary Update.

Il est aussi bon de souligner que toutes les versions de Windows 10 ne seraient pas logées à la même enseigne. La version éducation n’est par exemple pas livrée avec l’assistant.

Pour finir, ce dictat de Microsoft à vouloir imposer Cortana ne sera certainement pas du gout de la CNIL. Alors que l’autorité a déjà mis en demeure l’éditeur de Redmond au sujet de Windows 10, elle pourrait mettre encore une fois en demeure l’entreprise californienne au sujet de Cortana.

Une chose est sûre en tout cas, cette décision risque de ne pas plaire à la CNIL. C’est d’ailleurs fâcheux car la commission a une dent contre la firme de Redmond en ce moment.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir par désactiver votre bloqueur de publicité.