Windows 10 Anniversary Update : traque aux bugs avec la Build 14385

En prévision de la diffusion de Windows 10 Anniversary Update, Microsoft intensifie la traque des bugs. C’est pour cette raison que la build 14385 vient d’être publiée.

C’est depuis le mois de janvier que Microsoft propose des Builds de Windows 10, des préversions du système d’exploitation préparant la mise à jour majeure Redstone. En cours de route, avec la Build 14316 du 6 avril 2016, son nom est devenu Windows 10 Anniversary Update. On sait aussi que la diffusion de la version finale de cette mise à jour est prévue pour le 2 août prochain.

Alors que le nombre de jours séparant de ce lancement s’amenuise de jour en jour, Microsoft multiplie les Builds. Les dernières en date ne visent plus à apporter des nouveautés, mais servent surtout à traquer tous les bugs qui subsistent. C’est dans ce contexte que l’éditeur de Redmond a changé ses habitudes pour publier la Build 14385 pendant le weekend. Cette version est disponible pour les utilisateurs du programme Insiders inscrits à l’anneau rapide.

Comme le prouve la longue liste de bugs corrigés par cette version, cette Build 14385 gagne en stabilité. Il ne s’agit pourtant pas encore d’une version RC vu qu’elle est tout de même diffusée avec une liste des bugs encore connus. « Nous travaillons comme des fous et cette version propose des centaines de corrections de bugs. Nous souhaitons les proposer le plus rapidement afin de valider des scénarios. Nous voulons nous assurer que nous sommes en train de développer le meilleur produit possible », a souligné Dona Sarkar, la responsable du programme Insider. Cette version s’adresse aux PC et Mobile.

Tout n’est pas parfait malgré des centaines de bugs corrigés

Parmi les corrections apportées par cette Build 14385, les plus importantes concernent les notifications indiquant une date d’expiration erronée, des améliorations qui augmentent l’autonomie sur les appareils mobiles, des corrections qui améliorent les performances de certaines applications, par exemple les navigateurs Google Chrome et Microsoft Edge… Microsoft précise que les autres problèmes connus seront fixés avant la sortie de la version finale.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentQualcomm officialise le successeur du SnapDragon 820 : le SnapDragon 821
Article suivantLa police utilise un robot tueur pour abattre le sniper de Dallas
Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j'ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l'information et l'actualité. De fil en aiguille, j'ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l'amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m'intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l'univers, ce qui s'est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l'impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l'impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here