Windows 10 : plus d’informations sur la fonction Continuum

La conférence Build 2015 a été l’occasion pour Microsoft ne nous en dire un peu plus sur la fonction Continuum de Windows 10.

Au mois de septembre dernier, Joe Belfiore, vice-président de la division Operating Systems chez Microsoft, avait présenté la fonctionnalité Continuum. Concrètement, le système d’exploitation serait capable de détecter la présence d’un clavier physique afin d’ajuster automatiquement l’affichage du menu Démarrer, l’interface devenant Modern UI similaire à celle de Windows 8.x lorsque l’utilisateur utilise simplement la saisie tactile.

La semaine dernière, lors de la conférence des développeurs Build 2015, Microsoft a présenté une extension du mode Continuum, notamment sa prise en charge par les smartphones. Ainsi, si Windows 10 détecte un clavier externe connecté via Bluetooth, et qu’il est connecté à un écran externe via HDMI ou Miracast, son interface adoptera une ergonomie similaire à celle d’un PC traditionnel.

Par ce biais, Joe Belfiore a illustré les possibilités des applications universelles sur smartphone. Par exemple, Word, Excel ou encore PowerPoint, sur smartphone, disposent du même code que les logiciels classiques pour desktop. De fait, un document ouvert dans Word sur le téléphone sera présenté sur l’écran externe avec un affichage similaire à l’édition PC du logiciel de traitement de texte. Par le biais de Continuum, un smartphone peut se transformer en un mini PC sur lequel il est possible de relier des périphériques.

Le concept de Continuum n’est pas nouveau puisque Canonical avait proposé Ubuntu for Android, un concept visant à afficher l’interface Unity desktop lorsque le smartphone Android était relié à un écran via HDMI. N’ayant pas réussi à convaincre les constructeurs de smartphones de préinstaller une image d’Ubuntu au sein de leurs terminaux, Canonial a abandonné ce projet. Dans le cadre de la présentation d’Ubuntu Phone, en mars dernier au MWC, l’idée a pourtant été réintroduite.

Une chose est en tout cas certaine, dans les pays émergents où le premier appareil électronique est bien souvent le smartphone et non le PC, l’idée de ce mode PC depuis son smartphone semble très alléchante.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSplatoon : Nintendo a fait le choix de ne pas intégrer de chat vocal
Article suivantGoogle veut améliorer l’agenda en rachetant Timeful

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here