Windows 10 : encore et toujours au cœur d’une polémique sur la vie privée

Depuis que Windows 10 a été lancé, le nouveau système d’exploitation de Microsoft est au cœur d’une polémique au sujet du respect de la vie privée des utilisateurs. Accusé de trop espionner, il est une nouvelle fois sous le feu des projecteurs.

Une fois installé, Windows 10 communique avec les serveurs de Microsoft. Même si cela semble logique pour certaines fonctionnalités, le fait est que le nouveau système d’exploitation communique plus que de raison. C’est pour cette raison qu’il est au cœur d’une polémique sur le respect de la vie privée des utilisateurs depuis son lancement.

Au fil du temps, cette polémique a eu des hauts et des bas. Cette semaine, elle a véritablement donné lieu à un pic lorsqu’un utilisateur dénommé CheesusCrust a démontré que Windows 10 communiquait encore énormément même après avoir désactivé toutes les options de suivi.

En fait, le plus important dans cette nouvelle polémique, ce n’est pas le fait que Windows 10 continue à espionner les utilisateurs, mais la réaction de Microsoft. Dans un premier temps, l’entreprise a refusé de commenter l’affaire.

Par contre, dans un second temps, elle a annoncé que les utilisateurs pourront désactiver les paramètres télémétriques et les fonctions de surveillance de Windows 10, « tous » les paramètres et « toutes » les fonctions. À croire cette déclaration, cela signifierait que le système d’exploitation pourrait pratiquement devenir muet selon les désirs des utilisateurs. Il est également précisé que cette possibilité sera donnée « plus tard cette année ».

Microsoft a tout de même souligné que « la désactivation totale de ces paramètres était fortement déconseillée ». Ce qui signifie que l’éditeur compte tout de même collecter certaines données.

Est-ce que cette annonce inattendue signifie que Windows 10 n’espionnera bientôt plus les utilisateurs ? C’est ce que l’on peut penser. Il est bien évident qu’il est encore trop tôt pour en être sûr, qu’il faut attendre ces fameuses mises à jour pour en être certain.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLe Canada découvre la nouvelle Porsche 911 Carrera au Salon de Toronto
Article suivantEst-ce que les SMS vont revenir sur Messenger ? Facebook teste cette possibilité

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here