Windows 10 : une gratuité qui pose des questions

Microsoft a annoncé que la mise à jour vers Windows 10 sera gratuite, une gratuité qui soulève tout de même quelques questions.

La question du prix était un point très attendu de la conférence de présentation de Windows 10. Comme attendu, Microsoft a répondu à cette question. Alors que cette question est généralement abordée en fin de présentation, la firme de Redmond a été claire dès le début : la mise à jour sera gratuite.

Certainement dans le but de satisfaire tous les utilisateurs qui ont eu le mérite d’avoir essuyé les plâtres de la transition mitigée vers le tactile, les utilisateurs de Windows 8.1 pourront gratuitement passer à Windows 10. Par extension, vu que le passage de Windows 8 à Windows 8.1 est gratuit, ceux-ci bénéficieront aussi de cette mise à jour gratuite, éventuellement en passant par 8.1 préalablement.

Microsoft annonce que les utilisateurs de Windows 7 auront également la possibilité de passer gratuitement à Windows 10. Cette annonce est plus surprenante de prime abord, mais semble logique dans l’idée d’éviter un « effet Windows XP » avec de trop nombreux utilisateurs qui restent sur une ancienne version. Cette initiative pourrait en plus contribuer à homogénéiser les distributions en circulation en favorisant une rapide adoption de Windows 10.

Vu que Windows 10 sera aussi proposé pour les smartphones, les possesseurs de terminaux sous Windows Phone 8.1 pourront également passer gratuitement à Windows 10.
Ceci étant dit, tout n’est pas pour autant totalement clair dans la gratuité annoncée par Microsoft.

En effet, alors que la configuration recommandée pour Windows 10 ne demande pas plus que pour Windows 7 ou Windows 8, Microsoft stipule que cette mise à disposition gratuite se fera sous réserve de compatibilité du matériel.

Sur son blog anglais, un récapitulatif de Microsoft place un astérisque qui renvoie vers une note expliquant que certaines versions seront exclues. Quelle version sera exclue de cette gratuité ? Sans précision pour le moment, on pense éventuellement qu’il s’agit des versions dites « RT ».

À cela, il faut ajouter une limitation de cette gratuité clairement annoncée. L’éligibilité ne sera en effet valide qu’une année à partir de la date de disponibilité officielle. Si ce délai va inciter les utilisateurs à ne pas trop tergiverser, la question du prix de Windows 10 après ce délai d’une année reste ouverte.

Alors que la version finale de Windows 10 devrait être disponible cet été ou à l’automne, il est bon de relever que Microsoft précise que la gratuité sera préservée durant toute la vie du matériel.

Pour finir, point important de la présentation de Microsoft, Windows 10 est présenté comme un service et non plus comme un système d’exploitation.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLe patron de Facebook Messenger évoque l’avenir du service
Article suivantCapture en direct d’un signal radio extraterrestre

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here