Windows 8 : AOC lance des moniteurs tactiles spécifiques

Alors que cela fait plus d’un an que Windows 8 est maintenant sorti, AOC présente sa série 72 myTouchDisplay, des moniteurs tactiles IPS avec webcam spécifiquement destiné au dernier système d’exploitation de Microsoft.

Nombreux sont les concurrents à avoir déjà proposé leurs propres écrans tactiles pour Windows 8, mais c’est maintenant qu’AOC décide de se lancer sur ce créneau avec sa nouvelle série 72 myTouchDisplay.

Cette série 72 myTouchDisplay se compose de deux écrans, un de 21,5 pouces, l’autre de 23,6 pouces. À l’opposé des autres écrans qui utilisent plutôt une surcouche capacitive, AOC a préféré opter pour un procédé infrarouge. Ce choix apporte un cadre surélevé et ne permet par exemple pas d’ignorer une main. Par contre, ce procédé permet à la dalle de bénéficier d’un rétro-éclairage WLED garantissant un bon rendu des couleurs, même lorsque l’inclinaison de l’écran change.

Les deux écrans proposent une définition Full HD (1920 x 1080 pixels), une luminosité maximale de 250 cd/m² et un temps de réponse de 5 ms, intègrent une entrée VGA et deux entrées HDMI, dont une compatible MHL, mais aussi une webcam HD 720p, un microphone, deux haut-parleurs de 2 W, un hub à deux ports USB 3.0 et deux ports USB 2.0, ainsi qu’une béquille réglable permettant une inclinaison comprise entre 15 et 57°.

Certifié Windows 8, les deux écrans référencés i2272Pwhut et i2472Pwhut, sont directement compatibles avec le système d’exploitation, sans pilotes spécifiques. Disponibles en France à partir de la fin février, ces deux écrans sont respectivement proposés à 330 et 360€.

AOC lance des moniteurs tactiles IPS avec webcam pour Windows 8
AOC lance des moniteurs tactiles IPS avec webcam pour Windows 8

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSecret : le nouveau réseau social où on reste anonyme
Article suivantKing Digital Entertainment : l'éditeur de Candy Crush veut entrer en Bourse

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here