Windows : Microsoft ose la gratuité

À l’instar de Google qui a osé proposer gratuitement son système d’exploitation Android, Microsoft ne fera plus payer de licence Windows pour les appareils d’une taille inférieure à 9 pouces.

À l’occasion de la conférence développeurs Build 2014, Microsoft a fait une annonce qui risque de changer passablement de chose. En annonçant la gratuité de son système d’exploitation pour tous les appareils dont la taille de l’écran est inférieure à 9 pouces, la firme de Redmond semble amorcer le virage de la gratuité. Concrètement, les fabricants de mobiles et de tablettes n’auront plus à payer de licence pour leurs smartphones et tablettes s’ils répondent au critère de la taille.

Cette révolution va bien évidemment passablement modifier le modèle économique de Microsoft, mais ce risque n’est pas si grand que cela. En effet, Google a appliqué exactement le même modèle économique pour Android, et tout le monde connait aujourd’hui la place occupée par ce système d’exploitation.

En osant la gratuité, Microsoft espère certainement séduire de nouveaux fabricants pour qu’ils intègrent Windows Phone et Windows 8 à leurs appareils, ce qui permettrait bien évidemment à la firme de Redmond de gagner des parts de marché.

L’annonce de cette gratuité semble par ailleurs être un premier pas en direction d’une baisse des prix plus générale vu qu’il a aussi été annoncé une baisse de prix pour le consommateur final pouvant aller jusqu’à 50 euros sur certains terminaux.

Par contre, pour les appareils avec un écran d’une taille supérieurs à 9 pouces et pour les ordinateurs, la gratuité n’est pas encore de mise ni pour les utilisateurs qui souhaitent acquérir une licence de Windows.

Dès lors, le second pari de Windows sera aussi que tous ces nouveaux utilisateurs adoptent des produits Microsoft… pour rentabiliser le modèle économique. Le feront-ils ?

Build 2014 : Windows sera gratuit sur les mobiles et les (petites) tablettes
Build 2014 : Windows sera gratuit sur les mobiles et les (petites) tablettes

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMenu démarrer : un retour pour bientôt, mais pas tout de suite…
Article suivantAndroid : Kitkat pointe le bout du nez, Jelly Bean résiste

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here