Windows : XP résiste encore et toujours

Bien que le support de Windows XP se soit achevé il y a une année, le système d’exploitation de Microsoft datant de 2001 fait toujours de la résistance en équipant encore 16,94% des machines.

Selon les derniers chiffres de NetMarketShare, Windows 7 est toujours le système d’exploitation qui domine le marché mondial en équipant 58,4% des machines.

Le plus surprenant, c’est qu’on retrouve Windows XP au second rang avec 16,94% de parts de marché, et cela malgré le fait que le support étendu de ce système d’exploitation sorti en 2001 s’est arrêté il y a près d’une année.

Le vénérable Windows XP fait d’ailleurs nettement mieux que Windows 8.1, la version la plus récente, qui ne détient que 10,55% de parts de marché.
C’est à la quatrième place que l’on retrouve le premier système d’exploitation qui n’appartient pas à Microsoft, en l’occurrence le Mac OS X 10.10 d’Apple avec 3,96% de parts de marché.

Alors que l’on pourrait croire que tous les utilisateurs de Windows 8 seraient passés à Windows 8.1, ce n’est pas le cas vu que cette version arrive à la quatrième place avec 3,52% de parts de marché.

Derrière, on trouve encore Windows Vista (1,97%), Max OS X 10,9 (1,61%), et le reste des autres systèmes d’exploitation en vrac qui représente 3,41% des installations.

Si la résistance de Windows XP n’est pas forcément une surprise en soi, il faut tout de même souligner que son utilisation aujourd’hui représente un risque puisque plus aucune mise à jour de sécurité n’est plus publiée.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAircross : le concept de Citroën fuite sur le web
Article suivantFree a tenu son engagement de couvrir 75% de la population métropolitaine

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here