XB0 : Acer lance une gamme de moniteurs pour joueurs

En dévoilant son XB280HK, Acer a présenté le premier moniteur de sa nouvelle gamme XB0 destinée aux joueurs, mais aussi aux vidéophiles.

Le XB280HK a beau être le nième écran reposant sur la dalle TN Ultra HD de 28 pouces de TP Vision, il n’en demeure pas moins qu’Acer a su se différencier des autres constructeurs en proposant un écran à la fois Ultra HD et G-Sync pour les joueurs et les vidéophiles, une première du genre à cumuler les deux.

Grâce à la technologie G-Sync, le XB280HK peut caler son taux de rafraichissement sur la cadence d’images d’un jeu vidéo, mais aussi sur celle d’une vidéo, ce qui permet de considérablement améliorer la sensation de fluidité des jeux avec des framerates modestes. Au niveau des vidéos, cela permet de restituer fidèlement tant les films de cinéma tournés à 24 images/s que les programmes tournés à 25 images/s en Europe.

Autre différentiation par rapport aux autres écrans qui ne proposent un rétroéclairage à LED pouvant descendre souvent qu’à 30%, le XB280HK peut lui descendre à 15% de luminosité.

Pour finir, G-Sync oblige, cet écran ne dispose que d’une entrée DisplayPort 1.2, sans oublier le hub USB 3.0 à quatre ports.
Si le prix et la date de sortie du XB280HK ne sont pas encore communiqués, on sait pour le moment que ce sera au courant du second trimestre.

Illustration moniteur G Sync
Illustration moniteur G Sync

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentObjets connectés : Google lorgne sur les caméras connectées
Article suivantInternet des objets : une norme d'interopérabilité des appareils ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here