Xbox One : Microsoft met l’accent sur la polyvalence de contenu

En permettant de zapper instantanément entre jeu vidéo, programme de télévision ou navigation web, Microsoft met l’accent sur la polyvalence de contenu avec sa nouvelle Xbox One dévoilée ce mardi.

Le secteur des consoles vidéo est en pleine mutation avec les différents fabricants qui renouvèlent leur gamme. Après Nintendo qui a sorti sa Wii U en fin d’année dernière et avant Sony qui doit prochainement annoncer sa PlayStation 4, c’est Microsoft qui a présenté sa nouvelle console de salon. La Xbox One.

Plus qu’une console vidéo, la Xbox One se veut surtout une plateforme de divertissement polyvalente combinant jeux vidéo, télévision interactive, internet et fonctions sociales. C’est ainsi que la nouvelle console permet de zapper instantanément entre les différents contenus.

C’est pour répondre à ce souci de polyvalence que la Xbox One intègre un lecteur Blu-ray, des accessoires Kinect capables d’identifier les mouvements et la voix, son système d’appels par vidéo internet Skype.

Au niveau ludique, Microsoft va proposer une série de contenus exclusifs, grâce à des partenariats avec Activision (« Call of Duty ») ou EA Sports (« FIFA »), mais aussi grâce aux produits maisons.

Il reste maintenant à savoir si cette Xbox One séduira les consommateurs. En effet le marché a passablement évolué ces dernières années et, typiquement, les utilisateurs sont plus exigeants comme en témoigne le succès mêle de la Wii U surtout face à la concurrence des smartphones et tablettes numériques.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiPad 5 : toujours plus fin ?
Article suivantUE Boom : Logitech propose « la » solution pour le son mobile

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here