Xbox One vs PS4 : Microsoft fait mieux que Sony en avril aux États-Unis

Avec 187 000 unités vendues contre 175 000, Microsoft fait mieux que Sony en vendant plus de Xbox One aux États-Unis en avril que de PS4.

Avec une avance d’un peu moins de 690 000 machines au total, la PS4 est largement la console la plus populaire aux États-Unis. Pourtant, le mois d’avril nous a réservé une petite surprise vu que Microsoft a réussi à vendre plus de Xbox One que Sony de PS4.

La marque américaine a en effet écoulé 187 000 exemplaires sur le mois alors que son concurrent japonais n’en a vendu que 175 000. Par rapport au mois de mars, les ventes reculent pour les deux consoles vu que les ventes étaient respectivement de 235 000 et 340 000 unités.

Par contre, par rapport au mois d’avril 2014, les ventes de Microsoft ont progressé de 63% alors que celles de Sony ont reculé de 12%.

Il est bon de préciser que ce n’est pas la première fois que les ventes de Xbox One devancent celles des PS4 aux États-Unis, cela avait déjà été le cas en décembre 2013, novembre 2014 et décembre 2014.

Pour le mois d’avril 2015, l’explication est que Microsoft profite de deux bundles vendus 349 dollars, l’un proposant « Halo : The Master Chief Collection », l’autre réunissant depuis l’automne dernier « Assassin’s Creed Unity » et « Assassin’s Creed IV : Black Flag », pour 50 dollars de moins que la PS4.

Par ailleurs, certaines opérations spéciales menées proposant même 125 dollars de remise sur l’achat d’une Xbox One chez GameStop et Best Buy en échange d’une PS3 ou d’une Xbox 360 ont certainement joué un rôle.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAndroid : une nouvelle version de Gmail donnera plus d’info sur vos contacts
Article suivantFree : +420 000 clients mobiles au premier trimestre

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here