Yahoo! : 20 millions d’identifiants dans la nature ?

Victime d’une tentative de piratage informatique, Yahoo! Japan craint que plus de millions d’identifiants d’utilisateurs aient été volés.

Quelque 22 millions d’identifiants d’utilisateurs pourraient être dans la nature, c’est en tout cas ce que craint Yahoo! Japan après que des hackers aient tenté de pénétrer dans le système administratif de son portail internet. Comme le précise la société, « Nous ne savons pas si le fichier des identifiants a été atteint ou non, mais nous ne pouvons en nier la possibilité […] ».

Il faut préciser que le portail Yahoo! est n°1 au Japon avec plus de 50% de part de marché, devant Google et ses 40%. Il pourrait donc s’agir d’un gros coup dur pour l’image de Yahoo!.

Il faut encore préciser qu’il s’agit d’un sérieux problème sécuritaire, car les identifiants d’utilisateurs se composent des mots de passe et autres types de données nécessaires pour vérifier l’identité des utilisateurs. Si Yahoo! Japan affirme avoir déjà mis à jour ses systèmes de sécurité pour éviter que cela se reproduise, reste maintenant à savoir comment les quelques 22 millions d’utilisateurs vont changer leurs identifiants.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentHackers : « L’armée électronique syrienne » attaque le Financial Times
Article suivantAnonymous : arrestations en Italie

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here