Yahoo! Mail : bye-bye les mots de passe, bonjour le Key Account

Yahoo! propose une nouvelle version de son client de messagerie avec l’abandon des mots de passe comme principale originalité.

C’est au courant de ce mois d’octobre que Yahoo! Mail célèbre son 18e anniversaire, une occasion saisie au vol pour proposer une nouvelle version de son client de messagerie.

Avec l’ajout de nombreuses fonctionnalités déjà proposées par la concurrence, Yahoo! Mail se met à niveau. Mais pas seulement…

Le nouveau client Yahoo! Mail pour iOS et Android facilite aussi le passage d’un compte à un autre, la consultation des données de ses contacts, la suppression et le marquage d’un e-mail d’un simple glissement de doigt, l’insertion de plusieurs images ou vidéos dans un message, sans oublier la recherche qui devient plus intelligente.

Mais la principale innovation n’est pas à chercher de ce côté, mais du côté des mots de passe. En effet, ceux-ci sont abandonnés avec cette nouvelle version. Pour cause, ils sont remplacés par le Key Account.

Qu’est-ce que ce Key Account ? Il s’agit d’une solution d’authentification qui remplace le mot de passe. Son principe de fonctionnement est simple : lorsqu’un mobinaute essaie de se connecter, il va recevoir une notification push à accepter. Simple, pratique, et qui ne nécessite surtout pas de mémoriser un mot de passe.

La particularité de ce système, c’est qu’il empêche a connexion depuis un autre terminal que le sien, ce qui n’est pas forcément pratique si on consulte ses e-mails depuis plusieurs appareils. Par ailleurs, cette disparation du mot de passe fait qu’il devient fortement conseillé de ne pas perdre son smartphone, ou de ne pas le laisser déverrouillé n’importe où.

Il est à souligner que le nouveau client Yahoo! Mail prend en charge les comptes Outlook.com, Hotmail et AOL Mail, mais à priori pas Gmail.

Ses nouveautés sont dès à présent disponibles pour les mobinautes, il suffit de télécharger la version pour iOS ou Android. Par contre, la version desktop n’est pour le moment disponible qu’aux États-Unis.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentNX : Nintendo aurait déjà distribué des kits de développement
Article suivantL’extension du don de gamètes qui divise

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here