Yahoo! Mail se rapproche de LinkedIn et Twitter

Grâce à un partenariat avec LinkedIn et Twitter, les deux réseaux sociaux s’invitent dans Yahoo! Mail.

C’est au mois de mars que Yahoo! Mail a eu droit à une refonte de son service de contact avec l’idée de « carte de contact intelligente » capable d’inclure plus d’informations supplémentaires extraites de sources extérieures, sa boîte à e-mails par exemple. La technologie utilisée pour cette fonctionnalité provient de Xobni, une start-up rachetée par Yahoo!.

Aujourd’hui, Yahoo! Mail va plus loin dans cette démarche grâce à un partenariat avec LinkedIn et Twitter. Désormais, pointer simplement sur le nom de la personne dans un message contenu dans Yahoo! Mail va afficher les derniers tweets de la personne en plus de sa société, son titre, son numéro de téléphone, etc.

En intégrant cette nouvelle fonctionnalité, Yahoo! affirme être désormais capable de récupérer les noms des adresses e-mail, ainsi que les photos des profils. Il affichera des liens vers ces profils, en plus de Facebook, Yahoo et le service partage de photos Flickr, déjà pris en charge.

Dans le cas de Twitter, une recherche dans votre boîte de réception d’un nom de contact va afficher les tweets de cette personne dans la page de résultats de la recherche.
Cette mise à jour offre les fonctionnalités supplémentaires du plug-in Rapportive de LinkedIn. Comme ce produit n’était jusque-là compatible qu’avec Gmail, c’est certainement pour cette raison que le réseau social a décidé d’ouvrir son accès à Yahoo!.

Il est à préciser que le système mis en place par Yahoo! fonctionne correctement pour autant que l’adresse e-mail de la personne correspondent à l’adresse mail associée à leur profil social. Par ailleurs, l’utilisateur doit aussi s’authentifier auprès de Twitter et LinkedIn via la section « Paramètres » de Yahoo! Mail.

Voici un aperçu en images animées :

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiPad Pro : une tablette de 12 pouces proche de l’iPad Air 2
Article suivantSamsung : dans l’attente de l’effet Galaxy S6
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here