Yahoo! : séduire les développeurs pour mieux cibler le mobile

À l’instar de certains autres concurrents, Yahoo! a décidé de séduire les développeurs pour mieux cibler le mobile.

Lors de sa première conférence destinée aux concepteurs d’applications organisée jeudi 19 février, Marissa Mayer, la directrice générale de Yahoo!, a été on ne peut plus claire : « Le mobile est passé de passe-temps à partie centrale de notre activité ». Le message signifie clairement que le groupe internet américain compte encore mieux cibler le mobile.

En organisant cette conférence, Yahoo! tente d’appliquer la même méthode que celle employée par certains de ses concurrents : utiliser les développeurs comme vecteur. À cette occasion, plusieurs outils censés « aider les développeurs à analyser, monétiser, faire la publicité et améliorer leurs applications» mobiles » ont été présentés.

Prashant Fuloria, vice-président de Yahoo! responsable des produits publicitaires, a notamment précisé que ces outils intégraient des technologies de deux startups rachetées l’an dernier, Flurry (spécialisée dans l’analyse de données mobiles notamment à des fins publicitaires) et BrightRoll (une plateforme de publicité vidéo en ligne).

Alors que Yahoo! s’est laissé distancer dans ses activités historiques de recherche en ligne et de publicité, le groupe est désormais à la recherche de nouveaux moteurs de croissance.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentL’application iOS 8.3 en bêta d’Apple lancée le mois à venir ?
Article suivantSony : une carte microSD dédiée aux audiophiles

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here