Yahoo! : SkyPhrase est la 23e acquisition de l’année

La boulimie de Yahoo! ne semble pas prête à se calmer. En rachetant SkyPhrase, une startup spécialisée dans le traitement automatique du langage naturel, le groupe internet signe sa 23e acquisition de l’année.

Visiblement, Yahoo! a une idée derrière la tête au niveau du langage naturel. Après la startup Summly, c’est SkyPhrase, une autre société spécialisée dans le traitement automatique du langage naturel qui vient en effet d’être rachetée par le groupe internet.

En étant la 23e acquisition de l’année, ce rachat démontre bien toute la dynamique que Yahoo! espère donner à son groupe et à ses services. La grande question demeure de savoir comment toutes ces acquisitions, ces connaissances et technologies, seront intégrées à des produits et services grand public.

Dans le cadre de SkyPhrase, il est parfaitement possible d’imaginer que, dans un avenir proche, les requêtes formulées de manière très naturelle par les internautes soient mieux interprétées, à l’instar de ce que proposent déjà certains assistants vocaux, Siri d’Apple par exemple.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentXbox One vs. PlayStation 4 : place aux stratégies marketing
Article suivantYahoo! : les people et l’actualité internationale au top du hitparade 2013

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here