Yamaha : la XJR1300 évolue en 2015

Dernière représentante des « vrais » maxi roadsters, la XJR1300 évolue en 2015, une évolution largement inspirée par des préparateurs tiers. yamaha-xjr1300-my-2015-02

Lancée il y a plus de 20 ans, la XJR1300 est devenue la dernière représentante des « vrais » maxi roadsters avec son style brut qui est pratiquement resté sans égal depuis son lancement. Cette situation risque bien de changer avec la version 2015.

Comme l’explique la firme aux diapasons, c’est avec « des collaborations avec des préparateurs tels que les Wrenchmonkees et Deus Ex Machina que la nouvelle XJR a été développée », ajoutant qu’« Il en est de même de notre amitié avec Keino, qui a récemment dévoilé sa version Rhapsody in Blue de la XJR1300, et qui a influencé la conception de cette nouvelle machine ». De fait, hormis le traitement antifriction DLC (pour « Diamond-Like Carbon ») des tubes intérieurs de la fourche avant, les ingénieurs d’Iwata se sont essentiellement concentrés sur l’esthétique de la XJR1300.

Techniquement parlant, le réservoir passe de 21 à 14,5 litres soit une réduction de l’autonomie de 31% ! Ce désagrément se traduit pas contre par une forme plus allongée et plus fine du nouvel élément, ce qui met en valeur le moteur et offre plus d’aise au pilote.

Au niveau de l’esthétique, que dire si ce n’est qu’il s’agit d’un sans-faute, à commencer par la selle monoplace, matelassée et montée sur un cadre arrière raccourci et simplifié, qui donne une allure plus sportive à la nouvelle XJR ?

De fait, avec le nouveau réservoir et la nouvelle selle qui donnent une nouvelle ligne, un phare avant rond plus petit, un nouveau guidon en aluminium plus large et plus proche du conducteur, la nouvelle XJR1300 est estampillée « Sport Heritage », une catégorie où elle rejoint les Vmax, SR400, XV950 (standard et R).

Alors que la date d’arrivée sur le marché français et son tarif ne sont pas encore annoncés, Yamaha propose également une également une version du Café Racer, sur base de XJR1300 2015, une production équipée d’un carénage tête de fourche, d’un court garde-boue avant et d’un capot coiffant la partie arrière de la selle en fibre de carbone. Là encore, le tarif est inconnu.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentOracle : tout pour le cloud
Article suivantSamsung : problème de fabrication pour le Galaxy Note 4 ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here