YouTube : bientôt un concurrent signé Yahoo! ?

Selon Re/Code, Yahoo! serait en train de travailler sur une plateforme pour la vidéo en streaming, un service qui viserait à concurrencer YouTube.

En ouvrant son portail web Yahoo! Screen en 2011, Yahoo! avait amorcé sa présence en tant que diffuseur de contenu vidéo sur le NET. Ce service ciblait en effet les internautes américains avec des contenus premium issus de la FOX, de NBC, de Comedy Central, de TLC ou encore de Discovery Channel. Aujourd’hui, l’intention de Marissa Mayer serait d’aller encore plus loin sur ce marché du streaming vidéo.

C’est ainsi que la firme de Sunnyvale a par exemple essayé de racheter Dailymotion l’année dernière, mais aussi que des rumeurs parlent de visée sur d’autres sites existants, comme Vimeo, mais aussi de rapprochement en coulisses avec des services de diffusion comme Hulu.

Toute cette stratégie autour des plateformes pour la vidéo en streaming ne viserait qu’un seul but, celui de vouloir imposer Yahoo! comme plateforme de référence, c’est-à-dire voler la vedette à YouTube.

Pour corroborer tout cela, Re/Code rappelle aussi que Yahoo! a récemment embauché Katie Couric, une présentatrice renommée ayant travaillé par le passé pour NBC, CBS ou encore ABC.

Mais attention, Re/Code précise que l’idée n’est pas forcément d’attaquer de front YouTube, mais plutôt de se différencier en jouant sur la qualité, par exemple en tentant de séduire et d’attirer les YouTubers les plus renommés en les convaincants par un modèle économique plus intéressant pour eux. Dans la même logique, la plateforme de vidéo en streaming envisagée par Yahoo! ne serait pas forcément grand public, mais plutôt réservée à quelques personnalités-clés, justement pour garantir la qualité du contenu.

Il ne reste donc plus qu’à patienter pour savoir si Yahoo! ira jusqu’au bout de sa logique…

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentLes premiers Jeux olympiques bioniques : la révolution des nouvelles technologies en 2016
Article suivantApple vs Samsung : la guerre des brevets de nouveau devant la justice
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here