YouTube : des dons pour financer les créateurs

Alors que la publicité est actuellement la seule source de revenus pour les créateurs sur YouTube, la plateforme de partage vidéo va bientôt implanter un système de dons pour que les internautes puissent les soutenir financièrement.

À l’instar de KickStarter, IndieGogo ou Ulule, le financement participatif qui fait appel à la générosité des internautes commence à se démocratiser dans le monde entier. C’est sur cette base, en ôtant les notions de « seuil minimum à franchir » et de « date butoir » que YouTube a décidé de bientôt implanter un même genre de système sur sa plateforme.

L’idée de YouTube n’est pas de financer des projets, mais de permettre aux internautes de faire des dons à des créateurs de contenus.

Alors que la publicité est actuellement la seule source de revenus pour les créateurs, l’ajout de ce système de financement par dons devrait leur permettre de gagner un peu plus d’argent. De fait, n’importe quel internaute pourra donner entre 1 et 500 dollars à un créateur.

Alors que le très populaire PewDiePie vient d’avouer qu’il gagnait en moyenne près de 4 millions de dollars par an en revenus publicitaires pour sa chaine qui compte 28 millions d’abonnés, ses revenus pourraient encore prendre l’ascenseur avec ce système de dons.

Autre particularité, si 50% des revenus publicitaires tombent dans la poche de YouTube, cela ne sera pas le cas des dons, ce qui est intéressant pour les créateurs, mais aussi pour YouTube vu que ses revenus publicitaires ne seront pas touchés par l’ajout de ce système.

Il faut encore souligner que YouTube a également annoncé à cette occasion qu’il sera bientôt possible de mettre en ligne des vidéos à 60 images par secondes, une nouveauté très pratique pour les gamers, et la possibilité de faire appel à la communauté de fans pour faire sous-titrer leurs vidéos en une soixantaine de langues.

Cyprien Iov, 25 ans, compte plus de 5 millions d'abonnés sur sa chaîne YouTube.
Cyprien Iov, 25 ans, compte plus de 5 millions d’abonnés sur sa chaîne YouTube.
Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentYouTube Creator Studio pour gérer sa chaine sur un mobile
Article suivantProjet Miami : Bouygues Telecom se lance déjà sur l'Android TV

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here