YouTube Kids : polémique autour des publicités déguisées

Annoncée uniquement avec des contenus adaptés aux enfants, YouTube Kids est au cœur de la polémique avec ses publicités déguisées.

Lorsque Google avait annoncé YouTube Kids, il avait été spécifié que cette offre n’allait proposer que du contenu adapté aux enfants. On y trouve pourtant des chaînes officielles de marques telles que Barbie, Fisher Price, Mc Donald’s, etc. Il est bien évident que ces chaines sont là pour se faire de l’argent, donc de proposer du contenu marketing.

C’est par exemple le cas des querelles de la chaîne Mc Donald’s, qui montre des querelles qui se finissent autour d’un Big Mac, ce qui est clairement une publicité déguisée.

C’est pour cette raison que, moins de deux mois après son lancement aux États-Unis, une coalition d’associations de consommateurs et de groupes de défense des enfants a demandé au régulateur américain de se pencher sur la nouvelle application YouTube Kids en affirmant qu’elle délivrait trop de publicités déguisées.

Envoyée par neuf organisations, la lettre adressée à la Federal Trade Commission mentionne que les vidéos sur YouTube Kids « mélangent des publicités et d’autres contenus d’une manière qui sont trompeurs pour les enfants et qui ne seraient pas permis sur les chaînes de télévision ». « Ce type de mélanges entre des contenus pour les enfants et de la publicité n’est plus autorisé à la télévision depuis longtemps parce que ce procédé est particulièrement injuste pour les enfants », précise la lettre,

YouTube a rétorqué en répondant : « Nous avons travaillé avec de nombreux partenaires et des groupes de défense des enfants pour développer YouTube Kids. « Nous sommes toujours ouverts à des commentaires pour améliorer notre application. Nous n’avons pas été contactés directement par les signataires de cette lettre et nous sommes fortement en désaccord avec leurs affirmations, notamment celles selon lesquelles aucune application gratuite pour les enfants, soutenue par la publicité, ne sera jamais acceptable. Nous ne sommes pas d’accord et pensons que de beaux contenus ne devraient pas être réservés aux seules familles qui peuvent se les payer ».

La polémique gronde donc autour de YouTube for Kids. Reste à savoir ce qui va se passer maintenant.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMicrosoft a célébré ses 40 ans d’existence
Article suivantApple Watch : pas de commercialisation en Suisse avant le 5 décembre 2015

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here