YouTube Kids sera lancé le 23 février

Annoncé en 2014, le service YouTube Kids à l’intention des enfants sera lancé la semaine prochaine, le 23 janvier plus exactement.

C’est en 2014 que Pavni Diwanji, la Vice-Présidente du développement chez Google, avait annoncé l’intention de la firme de Mountain View de proposer des services spécifiquement conçus pour les enfants. Des versions adaptées du navigateur Chrome et de la plateforme de vidéo YouTube avaient notamment été évoquées.

D’après une information publiée par USA Today, Google prévoirait de lancer son application YouTube Kids la semaine prochaine, le 23 février plus précisément.

L’idée sous-jacente de YouTube Kids est de proposer une application plus simple pour les plus jeunes, une application qui propose surtout des contenus sans dangers pour les enfants.
Au niveau de l’interface, huit vignettes plus grandes sont proposées dans le but de leur faciliter la navigation. De nombreuses fonctionnalités de la version « adultes » ont par ailleurs disparu, typiquement celle des commentaires accompagnant les vidéos.

Au niveau des contes nus, YouTube Kids propose différentes catégories telles que des programmes TV pour enfants, une radio pour écouter des reprises de chansons populaires, des programmes éducatifs et le classement des vidéos populaires. Tous les contenus sont bien évidemment filtrés.

Pour leurs recherches, les enfants pourront utiliser des commandes vocales.
Il est prévu l’ajout d’un filtre qui afficherait « Essaie un autre mot » pour certains mots clés.

Enfants obligent, un contrôle parental permettra aussi aux parents suivre l’utilisation faite de YouTube Kids.

Dans un premier temps, YouTube Kids ne sera disponible que pour le système d’exploitation mobile Android. Il n’est bien évidemment pas exclu qu’une version iOS sorte par la suite.
Il est à préciser que le modèle économique de YouTube Kids n’est pour le moment pas encore connu.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentEncore plus de simplicité pour l’Assistant de Doodle
Article suivantEquation : tout désigne la NSA

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here