YouTube prépare un service de vidéo musicale en streaming ?

Le streaming musical semble être le prochain enjeu de taille des géants du NET. Avec AmazingTunes, Deezer, Dizzler, Free Napster, Google Music, Jango, Qobuz, Spotify, Yahoo Music et bien d’autres encore, les offres existent déjà à pléthore. Cela n’empêche pas les grands du NET à vouloir s’y imposer, à commencer par YouTube qui devrait prochainement proposer un service de musique illimitée.

Alors que Google propose déjà une offre de streaming musical avec Google Music, une seconde offre basée sur YouTube pourrait prochainement voir le jour, c’est en tout cas ce qu’annoncent des rumeurs insistantes. À en croire Billboard, cette nouvelle plate-forme musicale pourrait voir le jour avant la fin de cette année.

Le fait de baser sa nouvelle offre sur YouTube, une plate-forme largement utilisée pour l’écoute et le visionnage de clips musicaux, devrait permettre à Google de trouver son public. À l’instar des autres offres, ce service devrait proposer des fonctionnalités similaires, à savoir de l’écoute en ligne gratuite moyennant de la publicité, et des fonctionnalités payantes, comme l’écoute hors ligne.

Le fait de baser sa nouvelle offre sur YouTube, une plate-forme largement utilisée pour l’écoute et le visionnage de clips musicaux, devrait permettre à Google de trouver son public. À l’instar des autres offres, ce service devrait proposer des fonctionnalités similaires, à savoir de l’écoute en ligne gratuite moyennant de la publicité, et des fonctionnalités payantes, comme l’écoute hors ligne.

Si Google se place pour l’assaut final d’autres concurrents tentent aussi de mieux de positionner, comme Qobuz, plate-forme française, qui a légèrement ajouté, à son offre illimitée en qualité hi-fi à 19,99 euros par mois, une autre offre à 9,99 euros par mois pour pouvoir accéder à l’ensemble de son catalogue en qualité MP3, mais aussi une offre à 4,99 euros sur PC.

Il faut dire que l’enjeu de cette bataille est de taille. Une étude menée par ABI Research considère qu’il y aura 29 millions d’abonnés à la fin de cette année, mais 191 millions à l’horizon 2018, pour des revenus qui devraient passer de 5 à 46 milliards de dollars sur cette même période. On comprend donc mieux pourquoi Deezer investit à l’international, ou pourquoi Apple et Google veulent se lancer sur ce marché du streaming musical : il y a de l’argent, beaucoup d’argent à se faire.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApple vs. Microsoft : bataille autour des suites bureautiques
Article suivantOrange Mobile : une offre spéciale gamers à 4,99 euros par mois

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here