YouTube : qui passera à la version payante ?

YouTube est pour le moment une plateforme gratuite financée par la publicité. L’intention de Google est de proposer une offre payante sans pub. Qui va opter pour cette solution ?

En matière de plateforme vidéo, YouTube est une référence en la matière si on s’appuie sur les chiffres connus :

· Plus de 300 heures de vidéo sont ajoutées chaque minute sur la plate-forme
· YouTube est disponible dans 75 pays et dans 61 langues
· Le spectaculaire clip de la chanson « Dark Horse » de Katy Perry a été vu plus de 717 millions de fois en 2014, un record à l’époque
· Avec sa parodie de Super Mario, Norman st très populaire en France, devant son compère Cyprien et sa vidéo sur les réunions
· Le record historique de la vidéo la plus vue sur YouTube appartient à « Gangnam Style », avec près de 2,3 milliards de vues
· Plus d’un milliard d’utilisateurs uniques regardent YouTube

Malgré ce succès Google veut changer la recette de YouTube. Comme l’indique un e-mail envoyé aux créateurs de contenus originaux, son intention est de lancer courant 2015 un service d’abonnement payant, optionnel et sans publicité.

Ce nouveau modèle économique pose bien évidemment la question de savoir quels sont les utilisateurs qui vont adopter cette offre sur le milliard d’utilisateurs uniques que compte la plateforme.

Vous, qu’allez-vous faire, continuer à regarder gratuitement YouTube avec de la pub, ou opter pour un abonnement mensuel sans publicité ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentL’Apple Watch arrive enfin… presque
Article suivantiOS 8.3 : Apple converge un peu plus vers OS X Yosemite

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here