La plateforme vidéo YouTube se dote d’une messagerie privée

Google serait en train de préparer une réponse du berger à la bergère. Alors que Facebook et Twitter se lancent dans la vidéo, la plateforme de vidéo YouTube compte proposer un système de messagerie pour connecter ses membres. Pour l’heure, cela n’a encore rien d’officiel, c’est le site Wired qui annonce le test de cette nouvelle fonctionnalité.

Selon Wired, l’idée de cette fonctionnalité serait de permettre aux utilisateurs de partager des vidéos avec des amis sans passer par un réseau social extérieur, c’est-à-dire faire un gros pied de nez à Facebook et Twitter. À l’usage, cette fonctionnalité baptisée Native Sharing permet d’ouvrir une nouvelle fenêtre sur l’application mobile pour lancer une conversation avec un autre personne ou un groupe. Il est bien évidemment possible d’ajouter des vidéos à la conversation.

Toujours selon Wired, cette messagerie privée Native Sharing serait déjà sortie des laboratoires de développement en étant d’ores et déjà disponible pour quelques utilisateurs. Elle est donc déjà en phase de test et pourrait prochainement arriver. Par contre, on ne sait pas encore si son lancement sera planétaire ou uniquement réservé à certains pays pour commencer.

Alors que l’aspect réseau social de Google+ n’a jamais véritablement séduit, qu’en sera-t-il de ce service de messagerie intégré à YouTube ? Avec plus d’un milliard d’utilisateurs, le service possède une audience capable de faire décoller le service. Mais va-t-il séduire ?

L’autre inconnue est le changement d’habitude qui est en train de s’amorcer sous la poussée de la concurrence, que cela soit l’arrivée des séquences courtes ou celle des diffusions en direct. Cela a certainement aussi une incidence sur la manière d’utiliser YouTube. Dès lors, que penser de l’arrivée de cette messagerie privée ?

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentLa recherche sur Google s’invite sur iOS au travers du clavier Gboard
Article suivantEst-ce que les Trending topics de Facebook font du favoritisme politique ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

  1. Ils ont pas conscience que d’avoir 20 messageries ça va nous servir à rien . Toujours en train de courir après l’autre avec un train de retard ça marche pas ! ya qu’a voir leur Gogol + c’est chiant leur truc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here