YouTube : vers une plateforme pour les enfants ?

Afin de mieux segmenter son audience, mais aussi de rassurer les parents, YouTube souhaite créer un espace spécifique pour les moins de 10 ans.

À l’instar des autres acteurs du web, YouTube ne cesse de vouloir capter de nouvelles audiences. Face aux contenus susceptibles de choquer les jeunes internautes, la plateforme vidéo compte créer un espace spécifique pour les moins de 10 ans.

Cet espace de confiance permettrait de soulager les parents du fardeau de vérifier tous les contenus visionnés par leurs enfants, mais aussi de proposer des contenus spécifiquement adaptés. Selon The Information, des contacts dans ce sens auraient d’ailleurs déjà été pris avec des producteurs et des studios.

Alors que YouTube exploite déjà un mode Safety éliminant les contenus inappropriés et une version spécifique vouée à l’éducation (YouTube EDU), la plateforme vidéo compte donc aller encore plus loin en direction des enfants. Il est vrai que les enfants sont les internautes de demain et mieux vaut les fidéliser le plus tôt possible…

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentRéforme des télécoms : le clivage européen
Article suivantAndroid Wear : Google met le turbo en matière d’objets connectés

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here