Avec Zhuangongban, Windows 10 se met au diapason avec le gouvernement chinois

Il n’est pas question pour Microsoft de passer à côté du marché chinois, surtout de celui représenté par tous les ordinateurs du gouvernement. C’est pour cette raison que la firme de Redmond a accepté de faire des concessions sous la forme d’une version spécifique de Windows 10.

De son petit nom Windows 10 Zhuangongban, cette version a été spécialement conçue à l’intention du gouvernement chinois. C’est le magazine Caixin, qui cite le PDG de la branche chinoise de Microsoft, qui annonce que cette version spéciale est désormais achevée. Ralph Haupter a aussi indiqué que cette version de son système d’exploitation a été développée en collaboration avec la China Electronics Technology Group Corp (CETC), une société spécialisée dans les systèmes électroniques qui est contrôlée par le gouvernement chinois.

Que sait-on de ce Windows 10 Zhuangongban ? Pas grand-chose. Elle embarque moins d’applications et services grand public, mais plus de sécurité et de contrôle d’administration. Le PDG de la branche chinoise de Microsoft précise que cette version est tout de même capable d’exécuter n’importe quelle application conçue pour Windows 10. Il ne précise par contre pas les détails qu’il existe entre cette version spécifique pour le gouvernement chinois et les versions normales.

Cette concession faite par Microsoft au gouvernement chinois va permettre à l’éditeur américain de commercialiser son système d’exploitation dans les agences gouvernementales, ce que Windows 8 n’avait pas pu faire en son temps vu l’interdiction que cette version subit en Chine. Pour conquérir ce marché potentiellement juteux, sacrifier quelques applications et ajouter des fonctions de surveillance est certainement un moindre mal.

Source : TechInAsia

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMême si elles ne ressemblaient pas vraiment à un cheval à corne, les licornes ont existé
Article suivantUne décision pour le mariage Orange Bouygues Telecom ce mercredi ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here