Technologies

Android vous permettra de contrôler vos téléphones avec des gestes faciaux

Android 12 sera accompagné d’une fonctionnalité très utile qui vous permettra d’utiliser vos téléphones sans bouger un doigt.

Android vous permet de contrôler vos téléphones avec des gestes simples.

Selon XDA Developers, la quatrième bêta d’Android 12 inclut une nouvelle fonctionnalité appelée « Camera Switches » dans la suite d’accessibilité d’Android.

Cette fonction nous permettrait d’utiliser des expressions faciales pour contrôler le téléphone, par exemple ouvrir la bouche, sourire, lever les sourcils, regarder à gauche ou à droite ou lever les yeux.

Le site explique que bien que le système d’exploitation définisse plusieurs expressions par défaut pour faire fonctionner l’appareil, l’utilisateur pourra également choisir l’action qu’il souhaite faire correspondre à chaque geste.

Il sera également possible d’activer une double vérification pour activer les actions associées aux gestes afin d’éviter de faire fonctionner le téléphone par erreur. Avec cette option, les gestes n’activeront les actions qui leur sont associées que s’ils sont effectués deux fois de suite.

En outre, à tout moment, l’utilisateur pourra voir une icône en forme de visage en haut de l’écran pour l’avertir lorsque la caméra scanne son visage.

La mise en œuvre de cette nouvelle fonction est un pas de plus vers la fourniture d’appareils offrant l’accessibilité nécessaire aux personnes souffrant de diversité fonctionnelle, c’est pourquoi nous pourrons la trouver dans cette section des téléphones Android.

Bien que le nouvel outil de gestes faciaux ait été découvert dans la version bêta d’Android 12, XDA a pu charger l’APK de l’Android Accessibility Suite sur un téléphone fonctionnant sous Android 11 et a constaté que la fonctionnalité s’exécute correctement, on s’attend donc à ce que, une fois publié, il atteigne davantage de versions du système d’exploitation de Google.

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité