Technologies

Apple va remplacer vos batteries d’iPhone sans aucune condition

Apple remplace les batteries d’iPhone indépendamment des résultats des tests de diagnostic.

Apple offre des remplacements de batterie pour 29 euros un mois plus tôt que promis. Toutefois, la société qui n’avait pas précisé les conditions de mise en œuvre concrètes de cette mesure a vu s’installer une certaine confusion au cours du week-end, certains consommateurs affirmant qu’Apple leur avait refusé un échange de batterie dès lors que leurs appareils avaient passé le test de diagnostic. Cependant, selon iGen, aucune condition n’est désormais requise pour changer la batterie de son appareil qui s’effectuait auparavant au tarif de 89 euros et seulement si l’outil de diagnostic était d’accord (si la batterie conservait moins de 80% de sa capacité initiale).

Apple a maintenant confirmé à MacRumors qu’il remplacerait les batteries sur les iPhone 6, 6s SE ou 7, indépendamment des résultats du test de diagnostic. La clarification est survenue après que la compagnie ait passé une note interne concernant la nouvelle politique de remplacement, ajoutant que les clients qui ont payé 89 euros pour un échange de batterie avant l’offre sont éligibles à un remboursement de la différence de prix de 60 euros. Bien qu’Apple ne tienne pas compte de l’état de la batterie dans l’offre de remplacement, il est important de noter qu’elle ne remplace pas votre batterie si elle trouve d’autres dommages sur le téléphone ou s’il y a des composants tiers dans votre appareil.

Apple tient par cette mesure à compenser sa mauvaise gestion des mises à jour d’iOS sur les appareils cités plus haut. En effet, leur performance était bridée dès que la batterie vieillissait. Cela empêche l’extinction subite des téléphones, mais cause un ralentissement très important.

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité