Technologie

Audi dévoile le concept-car fonctionnel d’une R8 e-tron avec pilotage automatique

L’Audi RSQ pilotée par Will Smith dans « I, Robot » n’est plus vraiment de la fiction vu que le constructeur a dévoilé une R8 e-tron avec pilotage automatique.

Lire le journal comme le fait Will Smith dans « I, Robot » alors qu’il est dans une Audi RSQ fictive n’est en fait plus vraiment de la fiction. En effet, la marque aux quatre anneaux profite du Salon de Shanghai, qui a ouvert ses portes hier, pour y présenter une R8 e-tron piloted driving.

Dix ans après la RSQ, Audi a donc concrétisé sa voiture des années 2030 en proposant le concept-car fonctionnel d’une voiture électrique à pilotage automatique.

Avec la R8 e-tron, les voitures électriques existent déjà chez Audi. D’une même manière, avec plusieurs concept-cars, tel que la RS7, le concept du « piloted driving » n’est pas une nouveauté pour la marque allemande vu que déjà dévoilé lors du CES 2013. Par contre, l’association du piloted driving à une R8 électrique renvoie plus que jamais à la science-fiction.

Pour se diriger, cette R8 e-tron avec pilotage automatique est équipée d’un scanner laser, de multiples capteurs radar et ultrasons, ainsi que de plusieurs caméras vidéo, le tout reliés à une unité centrale d’assistance à la conduite zFAS, un dispositif qui permet au véhicule de cartographier son environnement, et donc de s’y déplacer d’une manière autonome.

Il est à souligner que ce concept-car est propulsé par deux moteurs électriques de 170 kW chacun, soit l’équivalent de 450 chevaux au total, une puissance permettant à la voiture d’avaler le 0 à 100 km/h en 3,9 s, pour une vitesse maximale limitée à 250 km/h.

Pour arriver à une autonomie de 450 kilomètre, cette R8 e-tron piloted driving embarque une nouvelle génération de batterie au lithium-ion, un accumulateur qui profite d’une densité d’énergie qui est passée de 84 à 154 Wh/kg, ce qui a permis de porter la capacité de la batterie de 49 à 92 kWh.

Alors que l’Audi R8 e-tron piloted driving pourrait être commercialisé du jour au lendemain, il ne s’agit pourtant que d’un concept-car. Les technologies embarquées dans cette voiture devrait donc servir dans les prochains modèles de la marque allemande.

Si cet article a captivé votre intérêt, vous trouverez certainement les prochains tout aussi passionnants. Assurez-vous de ne rien manquer en vous abonnant à linformatique.org sur Google News. Suivez-nous aussi sur Facebook et Twitter.

Ces articles pourraient également vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page