Technologies

CES : un teaser de Huawei qui évoque une phablette ou une tablette

Huawei sera présent au CES 2016 de Las Vegas. Le fabricant chinois va présenter un mystérieux appareil, c’est ce que révèle un teaser.

Alors que le CES de Las Vegas ouvre ses portes ce mercredi 6 janvier, c’est la veille, le 5 janvier, que Huawei a donné rendez-vous pour lever le voile sur ses nouveautés. À l’occasion de cet événement, un mystérieux appareil devrait être dévoilé. Le fabricant chinois vient en effet de publier un teaser au sujet d’un terminal… qui ne semble pas être un smartphone.

Qu’est-ce que Huawei nous réserve de nouveau pour le CES ? Le teaser soulève plus de questions qu’il ne livre de réponse. L’image en question nous montre un appareil de profil. Cela pourrait être le smartphone P9. Mais cela ne semple pas coller.

En effet, on voit un haut-parleur à une extrémité de la tranche, ce qui n’est certainement pas anodin. Alors que le haut-parleur est habituellement positionné sur la tranche du bas, il semble peu crédible que cela soit un smartphone vu toute la place libre. Sur le côté, cela pourrait indiquer du son stéréo. Dans les deux cas, cela indique surtout un terminal plus grand qu’un téléphone mobile.

De fait, ce teaser pourrait annoncer une phablette ou une tablette. Justement, en novembre, sur le site AnTuTu, on avait pu découvrir un mystérieux P950S, un terminal doté d’un écran QHD de 6,2 pouces, d’un processeur Kirin 950, de 4 Go de RAM et de 64 Go de mémoire interne. Est-ce que cet appareil serait cette phablette ? Cela semble possible.

S’il faut parier sur ce terminal, on pourrait estimer qu’il s’agisse du MediaPad X3, une phablette qui serait le successeur du MediaPad X2. Bien évidemment, cela reste à confirmer. Heureusement, il ne reste plus longtemps à attendre vu que la présentation est pour mardi. Elle sera d’autant plus intéressante que la configuration dévoilée sur AnTuTu était très prometteuse. Huawei a donc réussi son pari : le suspense est de mise.

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Linformatique

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité