Intelligence artificielle

ChatGPT désactive la fonctionnalité qui permettait d’accéder aux informations de Bing et aux médias concernés

Les utilisateurs lisaient gratuitement des articles de presse payants

OpenAI désactive la fonctionnalité de navigation Bing dans ChatGPT en raison d’abus signalés par des utilisateurs accédant illégalement à des articles de médias payants.

OpenAI, dans une démarche stratégique, a retiré la fonctionnalité récemment introduite dans ChatGPT qui permettait aux utilisateurs d’accéder à Bing. Cette action fait suite à l’exploitation de cette fonctionnalité par certains utilisateurs pour accéder à du contenu médiatique payant sans abonnement. En désactivant cette capacité, OpenAI entend rectifier les répercussions involontaires qui nuisent aux modèles de revenus des établissements médiatiques. Cet article expliquera pourquoi la connectivité à Bing a été désactivée et explorera l’impact résultant à la fois sur les utilisateurs et les entités médiatiques.

Mauvais usage de l’accès à Bing dans ChatGPT

OpenAI avait déployé la fonctionnalité « Surfing with Bing » dans la version bêta de ChatGPT pour les abonnés au plan Plus. Cet outil permettait au chatbot alimenté par l’IA de récupérer les dernières données en se connectant au moteur de recherche de Bing. Cependant, OpenAI a constaté que cette fonctionnalité était utilisée de manière abusive par certains utilisateurs. On a découvert que les utilisateurs contournent les paywalls de divers sites web médiatiques, y compris The New York Times, The Atlantic et The Wall Street Journal, en demandant le texte complet d’une URL spécifiée. Cette faille est devenue une pratique répandue partagée sur des plateformes en ligne comme Reddit, permettant d’accéder à des contenus restreints habituellement derrière un paywall.

Réaction d’OpenAI et suspension temporaire

Pour protéger les droits des créateurs de contenu et remédier à cette utilisation abusive, OpenAI a décidé de suspendre temporairement la fonctionnalité « Surfing with Bing ». Dans sa communication officielle, l’organisation a admis que le contenu était récupéré « de manière que nous n’approuvons pas ». OpenAI a affirmé sa volonté de résoudre rapidement le problème et a souligné son engagement envers les créateurs de contenu. L’organisation a rassuré les utilisateurs sur ses efforts continus pour restaurer la version bêta de l’outil dès que possible.

Atténuation de l’exploitation involontaire

Ce n’est pas la première fois que des chatbots sont manipulés à des fins non autorisées. Auparavant, les utilisateurs étaient parvenus à créer des licences pour Windows 10 et Windows 11 via ChatGPT et Bard. OpenAI, ainsi que d’autres entreprises, ont depuis pris des mesures pour lutter contre de telles pratiques qui entravent le progrès de la technologie des chatbots.

Contraste entre ChatGPT gratuit et ChatGPT Plus

L’abonnement ChatGPT Plus offre une gamme de fonctionnalités et d’avantages exclusifs par rapport à la version gratuite. Un abonnement de 20 $ par mois donne aux utilisateurs un accès anticipé aux nouvelles fonctionnalités. Les principales différences entre les deux sont les suivantes :

  1. Performances supérieures : les abonnés à ChatGPT Plus reçoivent des mises à jour rapides et bénéficient d’une expérience utilisateur plus fluide. Les utilisateurs gratuits peuvent rencontrer des restrictions en raison d’un trafic important.
  2. Modèle GPT-4 : la version premium utilise le modèle de langue avancé GPT-4, améliorant les capacités telles que le traitement simultané de texte et d’images, une meilleure résilience face à des entrées trompeuses et une meilleure capacité de multitâche.
  3. Temps de réponse accélérés : ChatGPT Plus offre des temps de réponse plus rapides, permettant des interactions plus efficaces entre l’utilisateur et le chatbot.
  4. Support client : les abonnés bénéficient d’un support client exclusif, garantissant une assistance immédiate en cas de problème.

Perspectives d’avenir

Le choix d’OpenAI de désactiver la connectivité à Bing dans ChatGPT témoigne de son engagement à lutter contre une utilisation abusive involontaire et à protéger les droits des créateurs de contenu. Alors que la technologie des chatbots évolue, des incidents comme ceux-ci soulignent la nécessité d’une vigilance constante et d’une action proactive pour garantir une utilisation équitable. Trouver un équilibre entre l’offre de fonctionnalités précieuses et la lutte contre les abus est essentiel pour les développeurs d’IA. OpenAI reste concentré sur l’amélioration et le perfectionnement de ChatGPT, dans le but d’offrir une expérience utilisateur supérieure tout en respectant des normes éthiques et la propriété du contenu.

En conclusion, la décision d’OpenAI de désactiver la fonctionnalité d’accès à Bing dans ChatGPT vise à lutter contre les abus et à protéger les modèles de revenus des entités médiatiques. Bien que cette suspension temporaire puisse incommoder certains utilisateurs, elle reflète l’engagement d’OpenAI à rectifier la situation et à assurer une utilisation responsable de l’IA. À mesure que la technologie progresse, il est de plus en plus important d’établir des lignes directrices claires et des mesures de protection pour prévenir les abus involontaires et créer un écosystème numérique équilibré et équitable.

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page