Sciences

Comment voir la comète Leonard : elle sera vue aujourd’hui depuis la Terre

Elle coïncidera avec les Géminides, une pluie d'étoiles qui se produira lorsque la trajectoire de la Terre rencontrera celle de l'astéroïde Phaethon

La comète C/2021 A1 Leonard s’approche de la Terre. Pas d’inquiétude, il ne représente aucune menace pour la planète puisqu’il passera à 35 millions de kilomètres. Ce sera l’un des grands événements astronomiques de l’année, car il sera accompagné des Géminides, une pluie d’étoiles qui atteindra son apogée entre le 13 et le 14 de ce mois.

Leonard : comment et quand vous pouvez voir la comète à l'œil nu
Voici à quoi ressemblait la comète Leonard la semaine dernière, lorsqu’une équipe de la NASA a pris cette photo.

Ce phénomène astronomique est une coïncidence symbolique avec Noël et sera observé dans le monde entier. En outre, les Géminides seront observées cette semaine.

Deux des phénomènes astronomiques les plus attrayants auront lieu ce mois-ci. L’une d’entre elles aura lieu dès les premières heures de dimanche à lundi et durera jusqu’à jeudi. Il s’agit de la comète Leonard, découverte en janvier par l’astronome Greg Leonard depuis le télescope du Mont Lemmon en Arizona (USA).

Dans les prochaines heures, deux phénomènes astronomiques très particuliers vont se produire : l’univers nous donne l’occasion de profiter du spectacle d’une comète. De plus, elle coïncidera avec un autre spectacle cosmique : les Géminides, une pluie d’étoiles qui se produira lorsque la trajectoire de la Terre et celle de l’astéroïde Phaeton convergeront. Dans le cas de la comète, il s’agit de la comète Leonard, ainsi nommée car elle a été découverte en janvier par l’astronome Greg Leonard depuis le télescope du Mont Lemmon en Arizona, aux États-Unis. 

Elle sera à sa distance la plus proche de la Terre aujourd’hui, à 35 millions de kilomètres, et ne représente donc aucune menace pour notre planète. Cette distance correspond à un quart de la distance entre notre planète et le Soleil. Les calculs actuels montrent que c’est la dernière chance de le voir, car il sera éjecté du système solaire.

La comète Leonard s’approche de la Terre à la mi-décembre

Son approche la plus proche de notre planète aura lieu ce dimanche, bien qu’elle soit cachée par la lumière du soleil. Selon les experts, c’est à l’aube du 13 qu’elle pourra être observée et jusqu’au jeudi 16 décembre. Pour la localiser, il faut la centrer entre la constellation Ursa Major et Arthur, la troisième étoile la plus brillante du ciel. 

Bien que le passage rapproché d’une comète à des dates proches de Noël soit symbolique, il s’agit d’un phénomène courant, puisqu’il existe des preuves de la présence de 3775 comètes dans le système solaire, bien que les plus surveillées soient celles qui sont proches de la Terre, celles qui accomplissent leur orbite autour du Soleil dans un intervalle de moins de 200 ans et avec une distance minimale de l’étoile centrale de 1,3 unité astronomique, soit un peu plus que la séparation entre le Soleil et la Terre. 

A l’œil nu dans un endroit sans pollution lumineuse

Ce spectacle peut être observé depuis la France avec une simple paire de jumelles ou un télescope. Si les conditions sont idéales, on peut même l’observer à l’œil nu. Pour pouvoir observer la comète Léonard dans toute sa splendeur, il est nécessaire de se rendre dans un endroit isolé pour éviter la pollution lumineuse et où le ciel est dégagé de tout nuage. Vous devez regarder dans le ciel péninsulaire en direction du sud-est.

Pour la localiser facilement dans le ciel : la trajectoire de Léonard passera entre la constellation de l’Ursa Major et Arthur, qui est la troisième étoile la plus brillante du ciel nocturne dans la constellation du Boyero.

Si vous ratez ce moment, il y aura toujours une seconde chance. Elle sera juste après le coucher du soleil le 18 décembre, en direction du sud-ouest et très proche de Vénus. Toutefois, elle sera vue dans de moins bonnes conditions car elle sera de plus en plus éloignée de la Terre.

Le point le plus proche de Léonard avec la Terre arrive

Il n’y aura plus d’occasions de voir cette comète car, selon la NASA, le 3 janvier, elle atteindra son périhélie, moment où elle sera la plus proche du Soleil, puis continuera jusqu’à son aphélie, moment où elle sera la plus éloignée de notre étoile et quittera le système solaire.

Il a été détecté que Leonard perd de sa luminosité en se rapprochant du Soleil, ce que les experts n’avaient pas prévu. Kike Herrero, astrophysicien à l’Institut d’études spatiales de Catalogne, a expliqué à La Vanguardia que, même si elle « n’est pas aussi brillante qu’on le disait il y a quelques semaines », elle sera « bien visible à l’œil nu dans un ciel non pollué ». 

Leonard est la première comète à être observée en 2021. Elle a été découverte par l’astronome Gregory J. Leonard, dont elle porte le nom, le 3 janvier 2021 depuis l’observatoire du Mont Lemmon aux États-Unis. Depuis lors, sa trajectoire est bien connue.

À partir de l’outil de visualisation du ciel de l’Observatoire royal de l’Institut géographique national, il est possible d’estimer où et comment voir la comète en fonction de la localité ou de l’endroit d’où elle est observée. Les lecteurs qui souhaitent envoyer leurs photos de la comète peuvent les envoyer à contact@linformatique.org.

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Linformatique

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité