Technologies

La Corée du Sud envisage le grand saut vers les voitures à pile à combustion

Les voitures à pile à combustible sont l’avenir en matière de voiture propre. La Corée du Sud compte faire un grand pas en avant dans cette direction en se fixant le but qu’une voiture neuve sur dix vendue soit à hydrogène d’ici 2030.

Entre les voitures hybrides, les voitures électriques et les voitures à pile à combustible, les constructeurs automobiles font actuellement de grands efforts pour proposer des véhicules de plus en plus propres. La Corée du Sud veut être à la pointe en matière de voitures peu polluantes. Le ministère du Commerce a déclaré, la semaine dernière, que ce genre de véhicules représentera 20% des véhicules neufs vendus dans le pays d’ici à 2020, actuellement une hausse de 2% par an.

Mais la Corée du Sud veut aller encore plus loin dans cette démarche. Le pays prévoit qu’une voiture neuve sur dix vendues soit à hydrogène d’ici 2030. Alors qu’il n’y en a actuellement que 50 en circulation, il est prévu qu’il y en ait 9 000 d’ici cinq ans, et 630 000 en 2030. Cette annonce a été faite mardi par les ministères du Commerce et de l’Environnement, quelques jours après la fin de la conférence COP21 sur le réchauffement climatique.

Cette intention de la Corée du Sud s’inscrit dans son objectif qui est de réduire de 11% les émissions de carbone de ses véhicules au cours des cinq prochaines années. Pour rappel, les voitures à hydrogène ne rejettent que de la vapeur d’eau.

Pour que la Corée du Sud puisse atteindre son objectif, il faut aussi que les constructeurs automobiles proposent des modèles. C’est déjà le cas de Hyundai et Toyota. Ils proposent respectivement le IX et la Mirai. Le seul problème de ces voitures est qu’elles sont encore chères, sans oublier le manque de station pour le ravitaillement en hydrogène.

Justement, pour stimuler les ventes, le gouvernement coréen a annoncé l’octroi de subvention. Un acheteur d’une voiture à pile à combustible peut recevoir une aide de 27,5 millions de won (23 250 dollars) pour une voiture qui se vend aux alentours de 85 millions de won. Le pays prévoit aussi d’augmenter le nombre de stations de ravitaillement, de passer des 10 actuels à 520 d’ici 2030.

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Linformatique

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité