Technologies

La dernière McLaren P1 est sortie des chaines de production

La 375e, mais aussi dernière McLaren P1 est sortie des chaines de production. Ce modèle ne sera plus produit. C’est une page qui se tourne pour la célèbre marque britannique.

L’histoire de la McLaren P1 a certainement débuté avant sa présentation au salon de l’automobile de Paris en 2012. C’est lors de cet événement parisien que le constructeur a présenté sa supercar radicale à tous les points de vue. Ce bolide à l’état pur compte sur son corps en fibre de carbone pour obtenir l’aérodynamisme le plus efficace possible de toutes les surfaces, soit 600 kg d’appuis supplémentaires à 260 km/h, tout en étant maniable dans les virages. Sous le capot, le moteur essence 3,9 litres twin turbo V8 associé à un moteur électrique de 176 bhp dotait ce monstre de puissance de 903 bhp. En avalant le 0 à 100 km/h en 2,8 secondes, le 0 à 200 km/h en 6,8 secondes, pour une vitesse de pointe de 350 km/h, la McLaren P1 met tout le monde d’accord.

McLaren a annoncé que la P1 serait produite à 375 exemplaires. Le 375e et dernier exemplaire est sorti des chaines de production, c’est ce que le constructeur vient d’annoncer dans un communiqué. Si les personnes qui ont participé à sa production ont certainement une larme à l’œil de cette page qui se tourne, vous, en tant qu’acheteur, n’avez pas à regretter de ne pas avoir eu le temps de l’acheter. Dès sa présentation, avant même la première livraison, tous les exemplaires étaient déjà réservés.

Pourtant, la McLaren P1 n’était pas à la portée de toutes les bourses. Son prix de base était au minimum de 1 million d’euros. Ce tarif pouvait même s’envoler vu que chaque voiture était entièrement personnalisée par le département de personnalisation MSO (McLaren Special Operations).

Si la page P1 se tourne chez McLaren, cela ne signifie pas pour autant que le constructeur tourne la page des supercars. Désormais, ses chaines de production travaillent sur la P1 GTR. Que va-t-il rester de la McLaren P1 ? 375 exemplaires répartis dans le monde. Mais surtout, il reste la démonstration qu’une voiture hybride peut aussi être extrêmement performante. Ce n’est pas pour rien que la FIA, l’organisme de réglementation des sports automobiles a pris la décision d’autoriser la technologie hybride dans la F1 et le WEC.

mclaren-p1-02

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité