Sciences

Les dinosaures étaient déjà voués l’extinction

L’étude menée par l’Université de Bristol au Royaume-Uni est apparue dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences stipule que la disparition des dinosaures était déjà en marche bien avant la chute de la météorite il y 66 millions d’années.

Dinosaures : une fin inéluctable

En effet, les dinosaures étaient enclins à l’extinction à cause d’une évolution lente et insuffisante pour le maintien de l’espèce.

Reproduction insuffisante

Les chercheurs ont démontré que la disparition des dinosaures avait été enclenchée 50 millions d’années avant le crash de la météorite. Pour cause, ces espèces ne se reproduisaient pas assez pour assurer leur pérennité d’où leur déclin. Il s’avère aussi certaines espèces tendaient à disparaître plus vite que d’autres, à l’instar des dinosaures au long cou, autrement appelés sauropodes, déclinaient plus vite que les théropodes dont le tyrannosaurus rex est une espèce.

Par ailleurs, la dérive des continents et l’activité volcanique accrue auraient aussi contribué à cette extinction anticipée. Le changement climatique ainsi que la limitation des mouvements des dinosaures a encouragé la diminution de la reproduction et par conséquent la disparition de certaines espèces bien avant l’entrée en collision de la terre avec l’astéroïde qui a les décimés.

La météorite a sonné le glas de ces espèces

Bien que les théories de disparition anticipée aillent bon train et que l’extinction des dinosaures a été amorcée bien avant la catastrophe, il n’en reste pas moins que la météorite de presque 10 kilomètres de diamètre qui s’est écrasée au Mexique à la péninsule de Yucatan, a été la grande cause de l’extinction définitive des dinosaures, il y a 66 millions d’années. La collision avait déclenché un nuage de poussière conséquent bloquant ainsi les rayons du soleil, ce qui a causé l’altération des températures et la mort imminente des plantes, ainsi privés de sources d’alimentation et confrontés à la détérioration de leur milieu naturel, les dinosaures étaient contraints à disparaître.

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité