Technologies

Do Not Track : Microsoft doit changer de politique

Alors que la politique de Microsoft était d’activer par défaut la fonction « Do Not Track », elle sera changée dans les prochaines versions d’Internet Explorer et de Spartan.

Depuis l’arrivée de Windows 8, Microsoft activait par défaut la fonction « Do Not Track » qui empêche les annonceurs de pister les internautes sur internet. En raison d’une évolution du standard, cette fonction devrait être désactivée sur les prochaines versions d’Internet Explorer et Spartan.

Dans un message posté sur son blog, Microsoft explique que ce changement de stratégie au sujet de défaut la fonction « Do Not Track » est dû au fait que les sociétés utilisant cette fonction doivent laisser le choix à l’utilisateur de désactiver la fonction. « Sans ce changement, les sites web qui reçoivent le signal DNT des nouveaux navigateurs pourraient arguer qu’il ne reflète pas la préférence des utilisateurs et par conséquent choisir de ne pas l’honorer », a expliqué Brendon Lynch, le responsable de la vie privée chez Microsoft.

Cela signifie que, pour ne pas être pistés sur internet, les internautes devront désormais activer eux-mêmes la fonction « Do Not Track ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité