Sciences

Émilie du Châtelet, une mathématicienne française, est honorée par un Google Doodle

Bien qu'elle ait été parmi les premiers à prévoir la présence de la lumière infrarouge, elle est souvent éclipsée par son association avec Voltaire.

Émilie du Châtelet était une noble française, mathématicienne, physicienne et philosophe, dont les contributions à la science ont rendu les théories de la physique plus compréhensibles pour le grand public. Mais son héritage est souvent assombri par son affiliation avec Voltaire.

Émilie Du Châtelet : Son brillant ouvrage reste la référence en français en matière de mécanique newtonienne.
Née en 1706 à Paris, Émilie Du Châtelet a montré des signes de génie dès son plus jeune âge, maîtrisant plusieurs langues et s’intéressant de près aux mathématiques.

La plus connue des contributions de Du Châtelet à la science est sa traduction des Principia d’Isaac Newton en 1687, qui est largement considérée comme l’une des publications les plus importantes de l’histoire des sciences. En France, la traduction de Du Châtelet, avec une remarque supplémentaire sur l’énergie totale, est toujours considérée comme la référence.

Le Doodle de Google pour le 315e anniversaire de Du Châtelet lui a été dédié en reconnaissance de son accomplissement.

La famille parisienne aisée de Gabrielle-Émilie Le Tonnelier de Breteuil l’a accueillie dans le monde en 1706, et elle a reçu une superbe éducation en sciences, en musique et en littérature tout au long de son séjour. Elle complète ses études par des cours d’escrime et de linguistique, et à l’âge de douze ans, elle maîtrise quatre autres langues.

Cependant, elle a atteint sa majorité à une époque où il était rare que les femmes exercent des professions scientifiques. Elle s’est donc mariée alors qu’elle avait une vingtaine d’années et a eu trois enfants tout en poursuivant ses intérêts scientifiques à plein temps.

Une importante étude de physique publiée en 1737 affirmait que les différentes teintes de lumière avaient des énergies variables et prédisait que ce que l’on appelle aujourd’hui la lumière infrarouge transportait de la chaleur, ce qui s’est avéré exact. C’est elle qui a suggéré que l’énergie totale pouvait être économisée plutôt que perdue dans l’élan, ce qui est aujourd’hui universellement reconnu et fait d’elle la première personne de l’histoire à le faire.

En plus de ses traductions, du Châtelet a apporté une contribution majeure à la philosophie, en étudiant et en synthétisant les pensées de divers penseurs sur la religion, la philosophie et le monde naturel, parmi lesquels René Descartes. Malgré cela, son lien amoureux de longue date avec le philosophe français Voltaire éclipse souvent ses réalisations.

En 1738, les deux hommes collaborent à la rédaction des Éléments de la philosophie de Newton, qui sont publiés sous le nom de Voltaire et servent à expliquer et à promouvoir les idées de Newton. C’est la publication en 1740 des Institutions de Physique qu’elle considère comme sa plus grande réalisation. Il s’agissait d’un traité de philosophie naturelle qui fusionnait la métaphysique et la physique et qui allait inspirer les philosophes des Lumières suivants.

La traduction des Principia, qu’elle a achevée en 1749, alors qu’elle avait 42 ans, n’a été publiée qu’en 1759, soit plus de dix ans après sa mort, lors de son accouchement.

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité